Financements des risques : la révolution de la donnée

Could not resolve host: public.newsharecounts.com; Name or service not known

A l’aube de la 4e révolution, les nouvelles technologies (le Cloud, la blockchain, ou l’intelligence artificielle), nous permettent d’appréhender des interactions toujours plus complexes. 90% des données créées par l’Homme l’ont été lors des 2 dernières années et ce volume sera dix fois supérieur d’ici à 2020. Pour le monde de l’assurance où l’analyse de données historiques est essentielle pour la modélisation des risques, la multiplication de nouvelles technologies représente un changement de paradigme fort et une opportunité à saisir.  Dans ce contexte, quelles sont les solutions de financements des risques de demain ?

D’une approche en “silo” à une approche par portefeuille

Traditionnellement, les entreprises qui cherchaient à couvrir leurs expositions aux risques le faisaient risque par risque, en se basant sur l’analyse de la sinistralité passée. Cette approche en “silo” semble aujourd’hui dépassée. En effet, la compréhension au moyen de modèles de calculs innovants des corrélations et interdépendances entre les risques d’une même entreprise, permet de déterminer des portefeuilles de risques diversifiés et moins volatiles.

En pratique, ces nouvelles opportunités d’analyses ont fait émerger des solutions alternatives de financements des risques notamment des programmes multi-ligne pluriannuels en Dommages et Responsabilité Civile. Les grands assureurs du marché proposant généralement des capacités globales allant jusqu’à 500m€ sur des portefeuilles de risques à 3 ans, ces programmes répondent aux besoins de capacités et aux objectifs d’optimisation des primes que les entreprises recherchent de plus en plus.

La révolution de l’analytique en marche

Les Risk Managers et les Directeurs Financiers de groupes industriels montrent un intérêt croissant pour les solutions disruptives leur permettant d’accéder à des capacités d’assurance optimales et de sécuriser leur gestion des risques sur le long terme. Dans le même temps, face à un environnement macro-économique mondial incertain, les investisseurs financiers recherchent en priorité des actifs sûrs et diversifiés avec un fort retour sur investissement.

Pour Gras Savoye Willis Towers Watson, le futur du financement des risques réside dans la titrisation de portefeuille de risques, dans les programmes intégrés et dans les approches de capital management. Par exemple, les instruments financiers comme les CAT bonds “obligations catastrophes” permettant à des investisseurs d’acquérir des parts de risques contre une rémunération, ont permis aux assureurs, réassureurs, et aux entreprises de couvrir de fortes expositions (notamment météorologiques), et à des investisseurs d’intégrer à leur portefeuille des actifs décorrélés des marchés financiers et à fort rendement. Parmi les multiples exemples récents : en 2017, le métro de New York émet 125m$ de CAT bond pour couvrir les risques d’ouragans et de tremblements de terre aux USA, et en 2011, EDF émet 150m€ de CAT bond pour couvrir les risques de tempête en Europe de l’Ouest.

De manière similaire, l’amélioration de la qualité et de la précision des données permet aujourd’hui le développement croissant de couvertures paramétriques, contrats d’assurance dont la garantie se déclenche selon un indice et un niveau prédéfini. Les assureurs et les entreprises étant plus à même d’estimer la volatilité de certains risques (souvent liés aux conditions climatiques et aux phénomènes de consommations de masses), des corrélations peuvent être établies entre les revenus financiers et des paramètres indépendants (hauteur de précipitation, vitesse du vent, surface brûlée par un incendie mesurée par satellite, fréquentation en nombre de pas).

Et demain ?

Dans les années à venir, les entreprises pourront transférer une grande partie de leurs expositions dans des portefeuilles de risques pour des capacités autour de 1mds€. Pour les entreprises possédant des captives, cette capacité pourra être souscrite en excédant ou en réassurance de la captive, ce qui permettra notamment une optimisation de la rétention.

Pour Gras Savoye Willis Towers Watson, le marché de demain sera soutenu par la Technologie permettant de proposer aux investisseurs des portefeuilles de risques équilibrés et attractifs. Les programmes multi-lignes pluriannuels verront leur capacité augmenter tant l’analyse de la donnée permettra d’en prédire les comportements. L’Internet des objets, et la multiplication des capteurs et mesures feront évoluer la gestion des risques d’un mode différé à un mode “en temps réel”, permettant notamment le développement de contrats “on/off”.

Gras Savoye Willis Towers Watson est convaincu que les solutions de financements alternatifs des risques donnent et donneront un avantage compétitif certain en transformant les enjeux de la gestion des risques en opportunités. Fort de notre approche de “courtier analytique”, Gras Savoye Willis Towers Watson propose et met en œuvre ces solutions innovantes et personnalisées à travers le monde grâce à une équipe Financement Alternatifs dédiée.

Comme disait le professeur Peter Drucker, “le meilleur moyen de prédire le futur est de le créer !

Jeremy CANGEMI, Consultant, Financements Alternatifs, Gras Savoye Willis Towers Watson

Marc PAASCH, Global Head, Financement Alternatifs, Willis Towers Watson

Pour plus d’informations, contactez notre équipe Financements Alternatifs France : 

Laurent BONNET
Directeur
laurent.bonnet@grassavoye.com
+33 (0) 1 41 43 57 32

Jeremy CANGEMI
Consultant
jeremy.cangemi@grassavoye.com
+33 (0) 1 41 43 64 57

Source link

GRAS SAVOYE
Premier réseau de courtage d’assurance en France et tout particulièrement en région, Gras Savoye traite toute la chaîne des risques : le conseil, la négociation des contrats avec les assureurs, la gestion des contrats et des sinistres.
Gras Savoye est une société Willis Towers Watson, entreprise internationale de conseil, de courtage et de solutions logicielles qui accompagne ses clients à travers le monde afin de transformer le risque en opportunité de croissance.

Contacter Gras Savoye