Evènement / Concerts de Michael Jackson : Et si les billets n’étaient pas tous à rembourser

Les concerts prévus dans l’O2 Arena, stade habituel de l’équipe de football d’Arsenal, avaient déjà trouvé 900 000 fans payants entre 60 et 90 euros leur place. Mais combien ont ensuite revendu les sésames sur les sites d’enchères ou tout simplement à des connaissances plus ou moins fiables et ne pourront pas se faire rembourser ?

« Les ventes via des tiers comme eBay ou un homme dans un pub sont sur un terrain glissant. Si les ventes se font via un tiers, alors les conditions (du vendeur initial) disparaissent », a précisé à l’AFP Tony Northcott, du Trading standards Institute.

Autant dire qu’en cas de revente, il ne restera aucune assurance pour les détenteurs de billets. Et ceux là sont nombreux, tant la demande était grande et les gains faciles garantis : les billets s’étaient vendus en moyenne à un rythme de 657 par seconde lors de leur première mise en vente, en mars dernier.

Pour les assureurs, la nouvelle pourrait être très bonne car elle allègerait considérablement la note des remboursements. Surtout qu’il se murmure sur les sites de fans et les différents forums à travers le monde que les billets, les derniers billets d’un concert de Michael Jackson pourraient prendre une toute autre valeur, au moins sentimentale.

Pour tous ceux qui voudront se faire rembourser, les assurances annulation classiques des distributeurs devraient pouvoir prendre en charge la demande. C’est le cas par exemple pour les clients du site de vente sur internet Seatwave qui a assuré que tous les billets achetés par son intermédiaire seraient remboursés en totalité. Ticketmaster, autre vendeur en ligne, a juste précisé qu’il tiendrait ses clients informés.