Eurazeo : bénéfice net 2016 divisé par plus de deux après un record en 2015

La société d’investissement Eurazeo a vu son bénéfice net divisé par plus de deux en 2016, à 519,7 millions d’euros, sous l’effet de la fonte des plus-values l’an dernier, selon un communiqué publié jeudi.

En 2015, Eurazeo avait en effet dégagé un bénéfice net record de 1,27 milliard d’euros, tiré par des plus-values de l’ordre de 1,74 milliard d’euros. En 2016, ce montant a chuté de plus de la moitié, passant à 831,6 millions d’euros.

Néanmoins, Eurazeo a dégagé un chiffre d’affaires « économique » consolidé de 4,33 milliards d’euros, en progression de 3,7%, ce dernier comprenant également les revenus des sociétés dans lesquelles le groupe détient une part significative.

Eurazeo « a démontré sa capacité à faire progresser ses performances opérationnelles tout en trouvant de nouveaux réservoirs de croissance et ceci avec un risque maîtrisé« , a estimé Philippe Audouin, directeur financier du groupe, lors d’une conférence téléphonique.

La société d’investissement française a indiqué avoir investi l’an dernier 833 millions d’euros dans neuf entreprises dont huit nouvelles, parmi lesquelles le réseau de crèches Les petits chaperons rouges et le groupe de chimie et pharmacie Novacap.

A l’inverse, les cessions lui ont permis d’engranger 1,42 milliard d’euros, notamment via la vente de la totalité de sa participation dans le groupe immobilier Foncia (469 millions d’euros) et au travers des cessions partielles de titres détenus dans le groupe de blanchisserie industrielle Elis (394 millions d’euros au total).

L’actif net réévalué (ANR), donnée jugée la plus pertinente pour les sociétés d’investissement et qui mesure la valeur de l’ensemble des participations, atteignait 74,7 euros au 10 mars, en hausse de 3,3% par rapport à fin décembre 2016.

Le groupe proposera un dividende ordinaire de 1,20 euro par action ainsi que l’attribution gratuite d’une action nouvelle pour vingt actions détenues.