“Etre demain un acteur majeur de l’assurance santé” telle est l’ambition affichée par la Mutuelle Générale

    Patrick Sagon, Président de la Mutuelle Générale : “Les campagnes de communication lancées par La Mutuelle Générale sont désormais l’un des éléments majeurs de notre stratégie d’ouverture au grand public, indispensable pour assurer notre pérennité. Elles reflètent la volonté de donner à notre mutuelle les moyens de servir son ambition de devenir une mutuelle interprofessionnelle de premier plan.

    Développer la notoriété de La Mutuelle Générale, tel est l’objectif de notre communication publicitaire. Une communication qui se veut originale, volontairement décalée et qui passe prioritairement par une diffusion de spots publicitaires à la télévision, le média reconnu comme étant le plus puissant en matière de publicité.

    La création de notoriété de La Mutuelle générale est en marche. Les retours de notre première campagne nous encouragent à poursuivre nos efforts pour installer notre marque et légitimer sa place sur le territoire de la santé. Une nouvelle diffusion du spot, associant des messages produits, s’est déroulée de mi-mars à début avril et nous avons fait le choix d’être présents à la télévision, tout au long de l’année 2009, en alternant des actions de parrainage et la diffusion de notre film publicitaire. Un dispositif renforcé par une présence soutenue sur Internet.

    Etre à la hauteur de l’image que nous véhiculons constitue un second enjeu. En toute logique, la satisfaction des clients-adhérents constitue un axe de progrès prioritaire pour La Mutuelle Générale. Nous nous devons d’être attentifs à toutes les opportunités d’améliorer notre qualité de service. Une volonté illustrée, par exemple, par la récente mise en place de numéros verts, gratuits pour tout appel depuis un postefixe.

    Mieux répondre aux attentes de nos adhérents tout en développant notre notoriété auprès du plus grand nombre, telles sont nos priorités pour occuper légitimement la place d’acteur majeur de l’assurance santé que nous revendiquons.”

    Selon communiqué