Etats-Unis : Ambac pourrait déposer le bilan d’ici à la fin du mois de juin

Le rehausseur de crédit américain en difficulté Ambac a prévenu mardi qu’un dépôt de bilan était possible d’ici à la fin du mois, même si sa direction estime pouvoir tenir environ un an encore avec la trésorerie actuelle.

« La direction pense que la société aura des liquidités suffisantes pour satisfaire ses besoins jusqu’au deuxième trimestre 2011 », a indiqué le groupe dans un document transmis aux autorités boursières. Cependant, « dès le deuxième trimestre 2010, la société pourrait décider de ne pas payer les intérêts sur sa dette », a-t-il poursuivi, ce qui constituerait « un défaut de paiement (…) permettant aux détenteurs de la dette de raccourcir la maturité » de cette dette.

« Par conséquent, la société pourrait examiner, entre autres choses, la possibilité de lever des capitaux supplémentaires dans la mesure de possible, une négociation restructurée de sa dette restante par le biais d’une procédure préparée à l’avance de dépôt de bilan, ou un dépôt de bilan sans accord concernant un projet de réorganisation avec les groupes importants de créanciers », a expliqué Ambac.

Ce groupe, dont le métier d’origine était de mutualiser le risque de défaut de paiement des collectivités locales et Etats américains, mais qui s’était diversifié dans des activités d’assurance de crédit beaucoup plus risquées, lutte depuis plusieurs mois pour assurer sa survie. En mars, les autorités de régulation de l’assurance de l’Etat du Wisconsin (Nord des Etats-Unis) avaient saisi environ 64Mds de dollars de ses actifs les plus problématiques pour les administrer et éviter une faillite.

Washington (Etats-Unis) 8 juin 2010 (AFP)