Entreprises / Indicateurs : Année record pour les créations d’entreprises, les défaillances en baisse

Selon l’assureur crédit Coface, le nombre de défaillances d’entreprises marque une forte baisse de 13,5%. Dans le même temps, 430.000 entreprises nouvelles avaient été créées à fin juillet 2010.

Le climat pour les entreprises s’améliore fortement. Pour la première fois depuis trois ans, le chiffre des défaillances d’entreprises est en baisse de plus de 10%, à 13,5%, et confirme ainsi l’embellie aperçu en avril dernier.

Pour le mois de septembre, Coface a enregistré 5.910 défaillances d’entreprises, contre plus de 7.000 en septembre 2009, au plus fort de la crise. L’effet de comparaison est forcément favorable, mais n’explique pas tout, puisque tous les indicateurs de Coface sont au vert.

Améliorations des indicateurs

Le coût des défaillances qui est la somme des encours fournisseurs des entreprises défaillantes, est lui aussi orienté à la baisse. Celle-ci s’élève à 22,3%, les encours passant de 430M d’euros en septembre 2009 à 334M d’euros. Sur 12 mois glissant, le cumul atteint 4Mds d’euros en forte baisse également de 21,5%.

Parallèlement, les chiffres des défaillances sur un an marque une baisse plus légère, l’effet du mois de septembre étant lissé par les chiffres annuels. Sur 12 mois, 63.423 défaillances ont été relevées par Coface, contre 64.244 entre septembre 2008 et septembre 2009. Le recul s’établit à 1,3%.

Moins de pression sur l’emploi, la création d’entreprise à l’honneur

Logiquement l’impact sur l’emploi est aussi positif puisque « seuls » 17.570 emplois ont été menacés par les défaillances d’entreprises en septembre contre près de 22.400 un an auparavant, soit une baisse de 21,6%. Sur un an, les pressions sur l’emploi baissent de 3,7% avec 218.200 emplois menacés.

Enfin, l’assureur crédit a publié pour la première fois un baromètre des créations d’entreprises. Et sur un an, les chiffres sont impressionnants. En effet, sur les neuf premiers mois de l’année, 429.429 créations d’entreprises ont été enregistrées par Coface. La hausse par rapport à la même période en 2009 est de 4,6%. Ce chiffre est un record, et la comparaison avec 2007, considérée comme une année de forte créations le confirme puisque 2010 marque un bond de 36%.

Changement dans le paysage des entreprises

L’assureur crédit note que le statut d’auto-entrepreneur « a clairement boosté la création d’entreprises en France depuis 2009 ». La sectorisation des créations et des entreprises s’en trouve modifiée, le BTP laissant sa place aux entreprises de « Services aux entreprises » « qui concentrent 20% des créations d’entreprises contre 13% en 2008 » explique un communiqué de Coface.

Ces créations ont un effet pervers sur les défaillances. En effet, « les créations d’entreprises sont très dynamiques, et elles entrainent de manière mécanique une augmentation des défaillances. Sans ce dynamisme des créations, la baisse des défaillances aurait été encore plus marquée » précise Jean-Yves Bajon, directeur général de Coface Services, dans un communiqué.