Engagement retraite : enjeux et préoccupations pour la fin d’année 2020

Les enjeux retraite restent importants pour les entreprises, et particulièrement cette année où les résultats comptables des régimes retraite seront perturbés.

Une année particulièrement perturbée

La fin de l’année approchant, les entreprises travaillent sur la consolidation de leurs résultats annuels afin d’établir leurs comptes financiers 2020. Les résultats au titre des engagements retraite sont particulièrement attendus cette année compte tenu de leurs enjeux toujours aussi importants mais également de leur volatilité relativement élevée actuellement. En effet, les perturbations liées à l’épidémie COVID-19 sur les marchés financiers, et la baisse continue des taux d’actualisation sont autant de facteurs générant de fortes fluctuations et impactant directement les résultats annuels, et a priori de façon défavorable cette année. Par ailleurs, les nombreux plans de restructuration en cours ou à prévoir, associés ou non au COVID-19, viendront accroître cette volatilité et créer alors davantage d’incertitude comptable sur cette fin d’année.

La préoccupation première des entreprises porte sur l’évolution des taux d’actualisation d’ici la fin de l’année.

Notre sondage live réalisé au cours de notre matinale IAS19 début octobre sur un panel d’une vingtaine d’entreprises indique ainsi que la préoccupation première des entreprises porte sur l’évolution des taux d’actualisation d’ici la fin de l’année (pour 60% des sondés) et les impacts et traitement comptables des évènements spéciaux tels que les plans de restructuration (pour 40% des sondés).

Un potentiel d’optimisation

Toutefois, il existe des pistes d’optimisation de ces coûts retraite, permanentes ou émergentes selon les évolutions économiques, législatives ou comptables. Et les entreprises ont bien conscience de ce potentiel d’optimisation, car, toujours selon le même sondage, 65% pensent ou sont certaines que leurs coûts retraite peuvent être optimisés. Seules 14% pensent le contraire, et 21% ne peuvent se prononcer par manque d’information et de visibilité. D’ailleurs, sur ces entreprises ne pouvant se prononcer, la plupart ne disposent pas de comité pension, organe de discussion et de décisions sur la base notamment d’analyses et d’expertise sur ces sujets retraite. Globalement, près d’une entreprise sur deux (46%) indique disposer d’un comité pension se réunissant régulièrement. Pour les 54% restants, la mise en place d’un comité pension régulier pourrait être un élément important dans la gestion stratégique de leurs enjeux retraite.

 

Auteur

Director Benefits International
Global Services and Solutions France

Source link

Que pensez-vous du sujet ?

GRAS SAVOYE
Premier réseau de courtage d’assurance en France et tout particulièrement en région, Gras Savoye traite toute la chaîne des risques : le conseil, la négociation des contrats avec les assureurs, la gestion des contrats et des sinistres.
Gras Savoye est une société Willis Towers Watson, entreprise internationale de conseil, de courtage et de solutions logicielles qui accompagne ses clients à travers le monde afin de transformer le risque en opportunité de croissance.

Contacter Gras Savoye