En 2007,en France, l’ensemble du marché affiche une légère décroissance, rompant ainsi avec les fortes progressions des années précédentes

    FFSAEn 2007, l’ensemble du marché affiche une légère décroissance, rompant ainsi avec les fortes progressions des années précédentes (+ 12,2 % en 2006 et +11,3 % en 2005). Les cotisations (affaires directes) del’assurance sont estimées à 195 milliards d’euros, en baisse de 1,2 %, conséquence directe de la baisse du chiffre d’affaires des assurances de personnes (- 2 %) et de la croissance de celui des assurances de biens et responsabilité (+ 2 %).

    Les assurances de personnes

    Le chiffre d’affaires des assurances de personnes (vie, maladie, accidents corporels) s’élève à 151,5 milliards d’euros en baisse de 2 %, après trois années consécutives de croissance à deux chiffres. En assurance vie et capitalisation, les cotisations en affaires directes sont estimées à 136,4 milliards d’euros en 2007, en baisse de 3 % par rapport à l’année précédente. Cette diminution résulte de l’inversion de la courbe des taux (taux à 3 mois supérieurs à ceux à 10 ans), favorisant ainsi l’épargne des ménages en liquidité, et d’une moindre décollecte des plans d’épargne logement réduisant ainsi les transferts vers l’assurance vie.


    La collecte nette (cotisations – prestations), en baisse de 18 %, est de 53,4 milliards d’euros, restant toutefois à l’un des niveaux les plus hauts de toute l’histoire de l’assurance vie. Ce sont surtout les supports en euros (contrats monosupport en euros et supports euros des contrats multisupports) qui ont baissé en 2007 avec une réduction de la collecte de l’ordre de – 3 %. La collecte des supports en unités de compte est en très légère diminution (-1%) en 2007 à 34,6 milliards d’euros.
    L’encours de ces contrats (total des provisions mathématiques et de la provision pour participation aux bénéfices) serait de 1 146,5 milliards à la fin de l’année 2007, en progression de 8 % sur un an. Les cotisations versées au titre des contrats maladie et accidents corporels devraient, quant à elles, s’élever à 15,1 milliards d’euros en 2007, soit une hausse de 6 %. Cette évolution s’explique en grande partie par la croissance tendancielle de l’ensemble des dépenses de santé. En effet, les cotisations au titre de frais de soins ont augmenté de 7 % et les cotisations au titre des garanties incapacité, invalidité, dépendance de 5 %.

    Les assurances de biens et de responsabilité

    Le chiffre d’affaires des assurances de biens et de responsabilité poursuit son rythme de croissance en 2007 (+ 2 %), présentant une progression légèrement supérieure à celle enregistrée en 2006 (+ 1,9 %). L’évolution du marché des particuliers (+ 1,3 %) se stabilise par rapport à 2006, alors que celui des entreprises progresse (+ 3 % contre + 2,6 % en 2006). Le chiffre d’affaires augmente pour les assurances de dommages aux biens professionnels (+ 2,3 %), pour l’assurance construction (+ 8 %), pour l’assurance de responsabilité civile hors automobile (+6%) et pour les contrats multirisques habitation (+ 5%). A l’inverse, en assurance automobile, le chiffre d’affaires ralentit, compte tenu de la baisse des tarifs consentie par le marché. La charge des sinistres augmente en 2007 (+ 3,5 %) pour atteindre 31,2 milliards d’euros, après une année 2006 particulièrement clémente (- 0,8 %). Cette évolution est essentiellement due à la croissance des prestations en assurance automobile. En effet, si le nombre de personnes décédées sur les routes a diminué en 2007, le nombre d’accidents corporels et celui des blessés ont, quant à eux, augmenté respectivement de 2,1 % et de 3,3 % (à fin novembre). En outre, il convient de souligner que 2007 a été une année particulièrement marquée par de mauvaises conditions météorologiques et par le cyclone Dean aux Antilles

    marché assurances 2007