Election Agéa : La campagne s’accélère

A un peu plus d’un mois de l’élection à la présidence d’Agéa, la campagne des deux candidats s’accélère. Michel Picon continue de distiller au compte-goutte les noms qui composent son équipe. Celle de Patrick Evrard est quant à elle bouclée.

Patrick Evrard a finalisé la composition de son équipe qui se présentera aux suffrages le 10 juin prochain pour la présidence d’Agéa. On connaissait déjà Bruno Pélissier (Allianz), Karine Mortaigne (Mutuelle de Poitiers) et Gilles Lepeytre (MMA). Ils sont rejoints par Laurent Boulangeat, 40 ans, agent général Generali à Annecy, et Emmanuel Gaboriau, 45 ans, agent général Axa à Bordeaux et président Agéa de la région Aquitaine.

Pas sûr que ce dernier ralliement plaise à Michel Picon, lui aussi agent général Axa. L’autre candidat à la présidence de la Fédération n’a pas encore dévoilé l’intégralité de son équipe. Tout juste a-t-il livré un nom supplémentaire, le 3e. Il s’agit de Marie Candau, agent général Aréas à Orthez et membre du bureau régional Agéa Aquitaine.

Rappelons que pour être élu président d’Agéa, les deux candidats devront convaincre les 148 grands électeurs amenés à glisser leur bulletin dans l’urne :

  • 15 présidents de syndicats (50% des mandats)
  • 21 présidents de régions (15% des mandats)
  • 102 présidents de chambres départementales (35% des mandats)