Disparition vol AF 447 : Les premières conclusions du Bureau Enquête Accidents du 6 juin

    0

    La présentation a été réalisée par Laurent KERLEGUER, Ingénieur en chef de l’armement, spécialiste de l’environnement marin du SHOM – Services Hydrographiques et Océanographiques de la Marine.

    Les premières conclusions tirées à ce stade de l’enquête sont :

    . Les conditions générales dans la ZCIT Atlantique sont normales pour un mois de juin. Elle est le siège du développement de cumulonimbus puissants et d’amas orageux, typiques de cette zone
    . Les images infrarouges prises toutes les 15 minutes par les satellites géostationnaires constituent la principale source d’information pour apprécier l’évolution et le caractère exceptionnel ou non des systèmes orageux sur la zone
    . L’analyse préliminaire des images Météosat montre, à proximité de la trajectoire prévue, l’existence d’un amas de cumulonimbus puissants, dont la décroissance est déjà amorcée à 2hTU
    . Cette analyse de l’imagerie infrarouge ne permet pas de conclure au caractère exceptionnel de cet amas orageux, ni de l’activité orageuse sur la zone de l’accident.