Dettes : Impact limité pour les assureurs européens selon Moody’s

Selon l’agence de notation Moody’s, la crise de la dette a un impact « limité jusqu’à présent » sur les assureurs européens.

L’agence Moody’s a indiqué jeudi dans un communiqué que la crise de la dette de certains pays de la zone euro, notamment la Grèce, l’Irlande et le Portugal n’avait qu’un impact limité jusqu’à présent sur la santé financière des assureurs européens.

Selon Moody’s, la plupart d’entre eux pourraient supporter un défaut de l’Irlande et du Portugal, ainsi qu’une décote supplémentaire ou une restructuration de la dette grecque. En effet, les assureurs européens sont faiblement exposés aux dettes souveraines de ces pays dits périphériques.

Au 30 juin 2011, Axa était exposé à 766M d’euros pour la dette grecque, 900M pour la dette irlandaise et 1,5Md pour la dette portugaise. Allianz a lui aussi une exposition assez faible, 766M d’euros pour la Grèce, 602M pour l’Irlande et 778M pour le Portugal. Pour Generali, les expositions sont un peu plus fortes, à savoir 1,539Md pour la Grèce, 1,7Md pour l’Irlande et 3,4Md pour le Portugal.

Scénario différent pour l’Espagne et l’Italie

Attention toutefois, Moody’s estime que les assureurs européens seraient « vulnérables » en cas de dégradation du crédit en Italie et en Espagne, car ils sont plus fortement exposés.

Pour l’Espagne, Axa est exposée à 10,2Mds d’euros, alors qu’Allianz et Generali sont tous deux exposés à plus de 5Mds d’euros. Enfin pour l’Italie, Axa est exposée à 17,1Mds, une somme très importante mais loin des 29,6Mds d’Allianz et des 51Mds de Generali.