Dette américaine : MetLife se prépare à la baisse de la notation des Etats-Unis et renforce ses liquidités

L’assureur américain MetLife a indiqué vendredi qu’il s’était préparé à une éventuelle dégradation de la notation de la dette américaine en étoffant ses liquidités, et fait part d’un début de “tensions” sur les marchés.

“Nous avons fait deux choses à court terme”, a déclaré le directeur des investissements de MetLife, Steven Goulart, lors d’une téléconférence avec des analystes à l’occasion des résultats trimestriels. “Nous avons prolongé toutes nos maturités du Trésor à court terme au-delà d’août”, a dit M. Goulart. “Et deuxièmement, nous avons étoffé nos liquidités, nous avons ajouté plusieurs milliards de dollars de cash supplémentaire, ce que nous pensons prudent de faire dans le climat d’incertitude actuel”.

Avec ces mesures, “si des problèmes de liquidités sur les marchés se développaient nous pensons que nous serions bien placés, et deuxièmement il s’agit aussi un petit peu d’être opportunistes, si des occasions d’investissement deviennent disponibles, nous voulons les exploiter”, a ajouté M. Goulart.

Sur les marchés, “il commence à y avoir de la tension. Rien à voir avec les niveaux catastrophiques que nous avons eus (ndlr: en 2008), mais certainement on le voit de jour en jour et d’heure en heure”, a-t-il relevé.

“Les bons du Trésor sont devenus moins chers (…), on voit des marges de sécurité sur des titres adossés à l’immobilier résidentiel (…) sur beaucoup de classes d’actifs”, a précisé M. Goulart. “Surtout tout le monde amasse des liquidités: regardez les flux des marchés monétaires, ils ont atteint des niveaux records, c’est une période d’incertitude et ce que la plupart des gens font c’est essayer de rendre liquides leurs actifs”.

Si les parlementaires américains ne s’entendent pas pour relever le plafond de la dette avant mardi, le Tresor a prévenu qu’il ne pourrait pas payer toutes ses factures. Les grandes agences de notation ont pour leur part menacé de faire perdre à la dette souveraine des Etats-Unis sa note maximale.

Avec AFP