Dépenses de santé : baisse de la part financée par la Sécu, hausse de celle des assureurs

La part payée de leur poche par les patients sur les dépenses totales de soins de santé s’est accrue en 2008, de même que celle financée par les assureurs privées, tandis que celle de la Sécurité sociale a baissé, selon une étude diffusée lundi par deux fédérations d’assureurs.

La Sécu a financé 76,9% du total des dépenses en 2008, contre 77,5% en 2007, les complémentaires santé (assureurs ou mutuelles) 13,7%, contre 13,5%, et les ménages 9,4%, contre 9,0%, d’après cette étude publiée par la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) et la Gema (“assureurs mutualistes”).

A l’intérieur des complémentaires santé, seule la part financée par les assureurs privés progresse, à 3,5%, contre 3,3%, alors que la part des mutuelles santé reste stable, note l’étude.

Selon un sondage LH2 pour AG2R La Mondiale diffusé début novembre, 44% des Français souhaitent une augmentation de cotisations sociales pour permettre à la Sécurité sociale de financer les dépenses de santé, 23% préfèrent une hausse de cotisations de leur complémentaire santé et 15% une hausse de ce qu’ils payent de leur poche (18% ne se prononcent pas).

Paris, 9 nov 2009 (AFP)