Dépassements d’honoraires: la Mutualité française refuse tout « ultimatum »

Le président de la Mutualité française rejette l’ « ultimatum » lancé par Xavier Bertrand pour signer l’accord sur les dépassements d’honoraires.

Etienne Caniard, président de la Mutualité française, a refusé tout ultimatum dans une interview lundi à l’AFP. « Il n’y a pas de réunion de la dernière chance et si M. Bertrand veut absolument gouverner par ultimatum, qu’il continue comme ça et effectivement il risque de ne pas y avoir d’accord et ce serait très regrettable pour l’ensemble des Français », a indiqué M. Caniard.

Dimanche, Xavier Bertrand, ministre de la santé, avait demandé aux mutuelles de s’entendre avec l’Assurance maladie lors d’une « réunion de la dernière chance », pour signer l’accord sur le secteur optionnel avant le 30 septembre.

« On ne contraint pas un partenaire à signer un contrat quand il n’a pas pu examiner les conditions de ce contrat, c’est la situation dans laquelle on nous a mis aujourd’hui », a réagi le président de la Mutualité française. L’Unocam doit se réunir en bureau lundi  à 17h30 pour traiter cette question.