Démarchage téléphonique : Un courtier dans le viseur de la DGCCRF

Un téléphone

La DGCCRF a publié une mise en garde à l’encontre du courtier Assorea concernant le démarchage téléphonique.

Quelques semaines après la sanction à l’encontre de Maaf Assurances, la DGCCRF remet le couvert. Mais il s’agit cette fois-ci d’un courtier et l’organisme n’a pas prononcé d’amende à son encontre. La Direction départementale de la protection des populations (DDPP) des Alpes-Maritimes a en effet “enjoint la société Assorea à respecter les dispositions prévues aux articles L. 223-1 et suivants du code de la consommation relatives à la liste d’opposition au démarchage dénommée Bloctel », peut-on lire dans la décision publiée par la DGCCRF.

L’injonction administrative permet à l’administration d’exiger des professionnels qu’ils adoptent, dans un délai défini, les mesures correctives nécessaires pour se mettre en conformité avec la réglementation.

La répression des fraudes est particulièrement active dans le Sud-Est de la France. La DDPP des Alpes-Maritimes était déjà à l’origine d’une injonction prononcée à l’encontre de Santors au mois de février dernier. Auparavant, c’est l’antenne basée dans les Bouches-du-Rhône voisines qui avait épinglé plusieurs courtiers, à savoir M.A.C.I ou encore DNAssur.

Basé à Nice, Assorea est immatriculé à l’Orias depuis juin 2019.

CGPA

CGPA est une société d’assurance mutuelle spécialisée depuis plus de 90 ans sur le marché de la Responsabilité Civile Professionnelle des intermédiaires. Aujourd’hui leader, CGPA vous accompagne au quotidien avec les solutions innovantes, au plus près de vos besoins et de vos activités, pour vous permettre de vivre votre profession avec assurance. Nos valeurs : indépendance, solidité et expertise.

En savoir plus


Que pensez-vous du sujet ?