Dans La Lettre de l’Assurance du… 15 octobre 2018

La Lettre de l'Assurance

Cette semaine,  La Lettre de l’Assurance était à Cannes et ça se lit dans une pleine page de coulisses. Aussi, de la tension sur l’emprunteur mais pas pour les raisons habituelles, une organisation en cours entre Unéo et MGP, la belle solidarité de la Cavimac et des petites phrases de Jacques Richier à l’Anja.

A la une de ce numéro 1402 de La Lettre de l’Assurance, datée du lundi 15 octobre 2018 et déjà disponible ici, le marché de la prévoyance collective n’est pas à l’équilibre. Mais surtout, l’eldorado espéré sur l’assurance emprunteur est fragile : si une petite partie du portefeuille seulement est sur le marché, les opérateurs vont se livrer à une concurrence dangereuse !

En page 2, retour sur deux jours de congrès à Cannes avec des coulisses en pagaille.

En page 3, du départ de Benoît Serre de la Macif à la grande solidarité de la caisse de retraite des cultes en passant par l’organisation en cours entre MGP et Unéo, quelques infos sont à saisir !

Enfin, en page 4, les petites phrases du petit déjeuner de Jacques Richier à l’Anja et un édito prospectif sur les mariages en cours.

Bonne lecture !

Vite, il me faut La Lettre de l’Assurance du jour !

S’abonner à la Lettre et ne plus jamais rater un numéro