Croissance : De nouvelles acquisitions dans le viseur d’Allianz

L’assureur allemand Allianz met de côté un milliard d’euros par an en vue de financer de futures acquisitions, a déclaré son patron Michael Diekmann dans un entretien au Financial Times paru lundi.

Cependant le groupe ne devrait probablement pas agir dans les 12 prochains mois, a-t-il ajouté, en attendant de connaître les effets des nouvelles règles prudentielles pour les assureurs dans l’Union européenne, appelées “Solvabilité II”. “Ce que j’aimerais faire serait de trouver des entités du côté de l’assurance dommages qui génèrent des liquidités, pour financer la croissance du côté de l’assurance vie”, a expliqué M. Diekmann au FT, sans pour autant nommer de cibles potentielles.

Les activités d’assurance vie nécessitent en effet “beaucoup de capital” pour leur croissance, et des “mécanismes d’équilibre” sont nécessaires entre les différents portefeuilles, selon lui.

Allianz, l’un des premiers groupes d’assurances au monde avec près de 400 milliards d’euros d’actifs, n’a pas réalisé de grandes acquisitions depuis des années.

Son acquisition de la banque allemande Dresdner Bank en 2001 avait été un cuisant échec. L’établissement a été cédé en 2008 à Commerzbank.

Francfort, 4 octobre 2010 (AFP)

Comments are closed.