Crise / Dette : Moody’s dégrade la note du Japon et de ses banques

0

Moody’s a dégradé mercredi la note du Japon et de ses banques, critiquant  un système politique inefficace marqué par une grande instabilité ministérielle.

L’agence Moody’s a abaissé d’un cran la note de la dette japonaise mercredi, la faisant tomber à Aa3. La raison de cette dégradation tient à une stratégie économique et fiscale à long terme inefficace, elle-même liée à l’instabilité ministérielle selon l’agence.

Les premiers ministres se succèdent en effet au Japon. Dernier en date : le remplacement de Naoto Kan, critiqué pour sa gestion de la crise de Fukushima. Ce sera le 6e premier ministre en 5 ans.

La plupart des banques japonaises ont aussi vu la note de leur dette à long terme dégradée. Moody’s craint en effet que le Japon ait plus de difficulté dorénavant à secourir ses banques en cas de nouvelle crise financière.

Pour les analystes, la dégradation de la note souveraine du pays n’est pas une surprise. La dette publique du Japon correspond en effet au double de son PIB.