Crash Vol AF 447 : Environ 400 militaires français mobilisés, Emeraude a commencé ses patrouilles dans la zone

    0

    Environ 400 militaires français sont actuellement mobilisés pour la recherche et la récupération des victimes et débris de l’appareil A330 du vol AF 447 disparu le 1er juin 2009. Ils sont insérés au sein du dispositif international coordonné par les forces armées brésiliennes.

    Les opérations en cours consistent en priorité à localiser les corps des victimes. Lundi 8 et mardi 9 juin, plusieurs dépouilles ont été récupérées par l’équipage du Ventôse et remises aux bâtiments brésiliens chargés de leur transfert vers l’île brésilienne de Fernando do Noronha. Le Ventôse a également repêché plus d’une centaine de débris de l’A330.

    Le dispositif français compte actuellement deux avions de patrouille maritime Atlantique 2 et un avion de surveillance maritime Falcon 50 qui opèrent depuis Natal au Brésil et Dakar au Sénégal, ainsi qu’une frégate Ventôse et son hélicoptère. Le BPC Mistral rallie la zone dans le courant de la journée et le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Emeraude a commencé, ce matin, ses patrouilles dans la zone.

    Les moyens aériens, dont le rôle est de localiser les corps des victimes et les débris de l’A330, patrouillent sur une zone de recherche d’environ 30 Nautiques de diamètre, située à environ 1000 km des côtes brésiliennes et 1900 km des côtes sénégalaises. Les bâtiments sont chargés de leur récupération avec l’intervention de plongeurs et d’embarcations légères. Le SNA de son côté tente de localiser les signaux des boîtes noires avec ses moyens de détection et d’écoute.