Crash vol AF 447 : Une première indemnité de 17 500 euros versée par les assureurs aux familles des victimes

« On va être dans la phase actuelle beaucoup concentrés sur la première avance qui est versée pour chaque victime – environ 17 500 euros » annonçait vendredi 19 juin Pierre-Henri Gourgeon, directeur général d’Air France-KLM.

Les ayant-droits des victimes du vol AF 447 sont peu à peu identifiés, malgré certaines difficultés selon le patron de la compagnie aérienne. « Nous avons dès le début mis en place tous les moyens pour être en contact avec les familles des victimes. […] Nous avons aujourd’hui une liste de proches avec qui nous sommes en contact régulièrement, elle est supérieure à 1800 personnes. » a-t-il affirmé au micro de RTL, toujours vendredi matin.

Pour l’indemnité, répondant à la « première avance » prévue par la convention de Montréal, (lire notre article), les assureurs et leurs représentants « dans chaque pays sont en train de parler aux familles des victimes pour arriver à mettre en place cette avance » a confirmé M.Gourgeon.

Du côté de l’enquête, une famille s’est constituée partie civile pour avoir accès au dossier de l’instruction. Les boîtes noires de l’appareil étaient toujours recherchées dimanche soir mais la collaboration entre les médecins légistes brésiliens et les membres du Bureau d’enquêtes et d’analyses semblait s’améliorer, après quelques divergences. « Il y a une difficulté en train d’être résolue » a simplement commenté M.Gourgeon vendredi.