Covid-19 et régime de retraite à prestations définies et à cotisations définies à l’international : quels impacts ?

Dans ce contexte exeptionnel, nous vous proposons un premier état des lieux des impacts du Covid-19 sur les régimes à prestations définies, et nos recommandations.

Suite à l’effondrement des marchés financiers à travers le monde, les ratios de financement de la plupart des régimes à prestations définies ont chuté (de près de 30% sur les zones Euro, UK, US par exemple).

Ainsi, les régimes pour lesquels les évaluations de funding sont à venir (par exemple les régimes au UK avec une date d’évaluation au 01 avril), vont être impactés avec pour effet des contributions complémentaires significatives de la part des employeurs.
Cependant, ce risque est à apprécier régime par régime. En effet, la plupart des régimes à prestations définies étant fermés, l’allocation a souvent été revue pour tendre vers une part beaucoup plus importante en obligation ce qui limiterait l’impact lié à la chute des marchés financiers.
De même, si les taux d’actualisation étaient à des niveaux bas jamais atteints avant la crise du Covid-19, ceux-ci sont très volatiles depuis et on assiste même à une remontée des taux.
Enfin, certaines évaluations funding ont eu lieu avant la crise du Covid-19 permettant d’éviter les impacts liés à la chute du ratio de financement.

Dans tous les cas, dans la plupart des pays où ils existent des obligations légales de financement des régimes de retraite (UK, US, Canada, …), il existe une période plus au moins longue (de 6 à 18 mois) pour négocier les plans de refinancement.
Il est important dans ce contexte de volatilité des marché de prendre le temps nécessaire pour définir les plans de refinancement afin d’éviter de :

  • payer des contributions au pire moment du marché
  • se retrouver par la suite dans une situation de surplus

Il est également préférable de mettre en stand-by certaines opérations de derisking, qui ont eu lieu (notamment l’achat de rente dans certains pays comme aux US ou au Canada), compte tenu de :

  • la volatilité des marchés
  • l’instabilité des conditions économiques
  • du niveau des ratios de financement

En ce qui concerne les régimes à cotisations définies, les épargnes de certains salariés peuvent avoir chuté, notamment pour ceux étant loin de la retraite et ayant une épargne fortement investie en action. Il ne faut cependant pas que les salariés paniquent. Il est donc recommandé que les employeurs communiquent de manière pédagogique pour expliquer à leurs salariés la situation :

  • la retraite est à apprécier sur le long terme
  • les mouvements de marchés sont généralement lissés dans le temps
  • il est surtout urgent d’attendre et de ne pas faire de mauvais arbitrages
  • si cette situation est unique ce n’est pas la première fois que nous faisons face à une crise financière (tirer les enseignements de ce qui s’est passé dans le passé)
Auteur

Senior Director Benefits International

Source link

Que pensez-vous du sujet ?

GRAS SAVOYE
Premier réseau de courtage d’assurance en France et tout particulièrement en région, Gras Savoye traite toute la chaîne des risques : le conseil, la négociation des contrats avec les assureurs, la gestion des contrats et des sinistres.
Gras Savoye est une société Willis Towers Watson, entreprise internationale de conseil, de courtage et de solutions logicielles qui accompagne ses clients à travers le monde afin de transformer le risque en opportunité de croissance.

Contacter Gras Savoye