Covid-19 et assurance prévoyance/santé à l’international : quels impacts?

Dans ce contexte exeptionnel, nous vous proposons un premier état des lieux des impacts du Covid-19 sur les couvertures de prévoyance/santé à l’international.

Les règles de prise en charge du Covid-19 diffèrent d’un pays à un autre et sont fonction des polices d’assurances contractées par les entreprises :

  • certaines polices d’assurance considèrent les épidémies/pandémies comme un cas d’exclusion et ne couvrent donc pas les bénéficiaires pour les risques associés au Covid-19, que ce soit pour les soins de santé, ou le décès, l’invalidité ou les arrêts de travail.
  • dans certains pays l’extension des couvertures accidents ou des invalidités liées à une maladie est taxable et, par conséquent, les employeurs ou les partenaires sociaux n’ont pas été favorables à l’inclusion du risque de pandémie dans les couvertures.

Ainsi, aujourd’hui, certains salariés ne sont pas couverts par les couvertures de prévoyance/santé de leur employeur pour les risques liés au Covid-19.

Cependant, dans un nombre croissant de pays, les gouvernements prennent le relais (soins, dépistage, …) à travers le pilotage des politiques de santé publique. Pour d’autres pays cela est plus compliqué, comme dans certains pays d’Afrique par exemple, l’inquiétude monte face au faible nombre d’hôpitaux ayant les capacités et la technologie pour soigner les malades.

Pour ce qui est de la couverture du décès ou des arrêts de travail les assureurs dans certains pays ont développé des couvertures supplémentaires pour couvrir ces risques dans le cadre de la pandémie actuelle.

Mais attention tous les risques liés au Covid-19 ne peuvent être couverts, comme par exemple :

  • les personnes déjà atteintes ne seront pas couvertes
  • certaines compagnies d’assurances pourraient juger que le risque est trop avéré, et ne voudraient pas couvrir le risque

Par ailleurs, la prime de ce type de couverture pour l’extension des garanties peut s’avérer très onéreuse (entre 20 et 40 % de plus). Les entreprises pourraient alors être tentées par de l’auto assurance. Mais attention, dans certains pays les capitaux décès pourraient s’avérer élevés. L’entreprise sera-t-elle en mesure de faire face au paiement de capitaux de plusieurs dizaines de salariés ?

Le marché de l’assurance va être très impacté par cette pandémie avec des risques importants d’augmentation des primes notamment pour les entreprises qui souhaiteront, désormais, intégrer dans leur couverture le risque de pandémie qui jusque-là n’était pas couvert.

Il est donc recommandé de :

  • faire rapidement un état des lieux des exclusions des différentes couvertures de prévoyance santé dans le monde
  • vérifier si en cas d’exclusion le gouvernement prend le relais ou non
  • cartographier où se situent les risques non couverts pour les salariés
  • réfléchir aux actions qu’il est encore possible de mettre en œuvre

Dans les différentes actions que nous avons observées, de nombreuses entreprises se concentrent aujourd’hui sur les programmes de soutien aux salariés par la mise à disposition de service de télémédecine ou de soutien psychologique avec les réseaux d’EAP.

Auteur

Senior Director, Global Service & Solutions

Source link

Que pensez-vous du sujet ?

GRAS SAVOYE
Premier réseau de courtage d’assurance en France et tout particulièrement en région, Gras Savoye traite toute la chaîne des risques : le conseil, la négociation des contrats avec les assureurs, la gestion des contrats et des sinistres.
Gras Savoye est une société Willis Towers Watson, entreprise internationale de conseil, de courtage et de solutions logicielles qui accompagne ses clients à travers le monde afin de transformer le risque en opportunité de croissance.

Contacter Gras Savoye