Courtier : La CSCA récompense Allianz, Generali et Swiss Life pour leur implication dans l’ANI

La remise des lauriers de l’assurance collective par les courtiers d’Ile-de-France a distingué Allianz, Generali et Swiss Life pour leur travail de lobbying contre les clauses de désignation dans la réforme de l’ANI.

Les courtiers d’Île-de-France représentés par le Sycarif et et le Sfac, syndicats membres de la CSCA (la chambre syndicale des courtiers en assurances) ont décerné, jeudi 5 septembre, les lauriers de l’assurance collective.

Allianz, Generali et Swiss Life ont été récompensés et plus particulièrement Sylvain Coriat, directeur des assurances de personnes d’Allianz France, Philippe Saby, directeur du réseau courtage de Generali et Pierre-François, directeur général de prévoyance et santé de Swisslife.

“Protection sociale et la liberté d’entreprendre”

Ces prix avaient une saveur particulière, ils visaient à récompenser “la réussite de la conciliation de la protection sociale et de la liberté d’entreprendre“, c’est-à-dire les efforts des assureurs dans la bataille de l’ANI qui a abouti à la saisine du Conseil d’État par Allianz sur une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur les clauses de désignation.

Autre élément politique : la présence de Geoffroy Roux de Bezieux, nouveau vice-président délégué du Medef, qui a pu “témoigner de l’âpreté et du dogmatisme qui peuvent accompagner les dossiers sociaux“, selon la CSCA.

A propos de la réforme des retraites, Geoffroy Roux de Bezieux a expliqué “qu’il ne s’agit en aucun cas d’une réforme structurelle participant d’une baisse du coût du travail. A ce jour , il s’agit d’une compensation, d’ailleurs imprécise, pour les entreprises de la seule majoration des cotisations vieillesse voire du financement de la pénibilité“.