Courtage : Verlingue se donne 3 ans pour acquérir De Clarens

Le logo du cabinet Verlingue

Verlingue veut s’inscrire dans une démarche amicale pour prendre une participation totale à terme du courtier parisien De Clarens.

Après avoir acquis 49% de De Clarens en février, le courtier breton Verlingue se donne 3 ans maximum pour accéder à 100% du courtier parisien dans une “démarche amicale“, précise Jacques Verlingue, président de la société, dans une interview à La Tribune de l’Assurance.

Pour le courtier breton, en pleine puissance (De Clarens est sa 15ème opération de croissance externe), le cabinet parisien spécialisé en immobilier est gage de revenus futurs et de solidité avec 10% de croissance organique déjà réalisée en 2012 dans un environnement difficile pour le courtage.

Jacques Verlingue précise dans l’interview les autres points forts du rapprochement : la complémentarité géographique des équipes, l’apport de savoir-faire en immobilier (administrateurs de biens et syndics) et enfin l’indépendance du courtier à capital familial.

Sur ce point, il précise que “le management reste en place et le temps est laissé pour faire les meilleurs choix stratégiques. En attendant, l’actuel président-directeur général de De Clarens, Henri Barbeau, reste aux commandes de l’entreprise, avec des équipes inchangées”. Par ailleurs, il souligne que ce sont les dirigeants de De Clarens qui ont validé l’offre et la stratégie proposées par Verlingue.