Courtage : Gras Savoye ouvre un nouveau bureau au Maroc et réfléchit à d’autres sites

Deux mois après l’ouverture d’un bureau à Amman en Jordanie,  Gras Savoye s’est implanté il y a quelques jours à Agadir au Maroc. Le courtier français, qui continue son maillage international, travaille actuellement sur 12 projets similaires à travers le globe.

Le 10 avril dernier, Gras Savoye a ouvert un nouveau bureau à Agadir au Maroc. Déjà présent à Casablanca (siège), Tanger et Rabat, l’enseigne élargit son réseau régional de courtage dans le Royaume, toujours sous la responsabilité de Naïma Smirès, présidente de Gras Savoye Maroc.

“En Afrique (où Gras Savoye est présent dans 31 pays, ndlr), nous sommes aujourd’hui en situation de saturation dans certaines zones”, explique Olivier Dubois, directeur général adjoint Gras Savoye. “Nous avons pour ambition de poursuivre notre développement et d’atteindre 33 à 34 pays couverts sur le continent, en étant offensifs sur les zones anglophones. Nous avons 12 projets en cours à travers le monde et nous intervenons dans les domaines du conseil, de l’intermédiation et de la gestion”.

Ce nouveau bureau, qui proposera ses activités pour la région du Souss-Massa-Drâa, sera confié à Brahim Marrouchi. Gras Savoye est implanté depuis 1951 dans le Royaume. “Lorsque nous souhaitons ouvrir un filiale à l’étranger, nous nous posons trois questions : la législation locale permet-elle de pratiquer des activités de courtage ? Le marché donne-t-il de bonnes perspectives de retour sur investissement ? Y a-t-il un manager local capable de diriger la filiale ? Le cas échéant, nous montons ensuite un business plan à 3 ans”, conclut M. Dubois.