Courtage : Assor se dit “contraint au dépôt de bilan” du fait du Groupe Pasteur Mutualité

Assor demande son placement sous la protection du Tribunal de commerce de Paris et se dit contraint au dépôt de bilan en mettant en cause Groupe Pasteur Mutualité.

L’avenir du courtier grossiste Assor prend un tour bien sombre. Dans un bref communiqué, la société dirigée par Stéphane Verdeil annonce qu’elle doit se placer en dépôt de bilan.

Assor France se voit contraint à demander dans les prochains jours la protection du Tribunal de Commerce de Paris” peut-on lire dans le communiqué de presse envoyé en fin d’après-midi.
Le courtier et “son actionnaire principal, la société holding New SIA” disent être “contraints” de le faire “en raison des agissements du Groupe Pasteur Mutualité”. “Ce dernier a en effet dénoncé unilatéralement les termes d’un partenariat stratégique noué en 2012 et qui devait aboutir à une collaboration fructueuse pour les deux parties, pouvant aller jusqu’au rachat d’Assor France à la fin de l’année 2013″.

Si la mise en cause de Groupe Pasteur Mutualité est si prépondérante, rappelons qu’Assor avait été également attaqué par d’autres assureurs avec lesquels il était en procès. Pourtant, Assor indique que “New SIA, l’actionnaire principal d’ASSOR France, a […] décidé d’assigner le Groupe Pasteur Mutualité afin d’obtenir réparation du préjudice subi par lui-même et ASSOR France en raison de la résiliation abusive de leurs accords par le groupe mutualiste.”

Assor avait été mis en cause pour non règlements de sinistres. Le long article que nous avions consacré à ce sujet montrait en effet les difficultés du courtier dans la gestion de ses sinistres, thèmes qui lui avait valu plusieurs avertissements de ces partenaires.