Coronavirus : Les recommandations de l’Eiopa

Le siège de l'Eiopa en Europe

L’Eiopa a publié une série de recommandations à l’attention du secteur de l’assurance pour faire face à l’épidémie de coronavirus. Le gendarme européen des assurances demande aux autorités nationales de se montrer flexibles sur les reportings.

L’Europe est devenu le principal foyer de contamination de l’épidémie de coronavirus. Dans ce contexte, l’Eiopa a publié une série de messages destinés aux compagnies d’assurance pour faire face à ces temps de crise.

L’autorité européenne enjoint les assureurs à tout mettre en œuvre pour assurer la continuité de service vis-à-vis de leurs clients. Pour favoriser l’application des PCA, elle demande par ailleurs aux régulateurs nationaux de se montrer « flexibles en ce qui concerne le calendrier des rapports de surveillance et de la divulgation publique concernant la fin de 2019 ».

Une mesure que l’Eiopa s’impose à elle-même. Elle annonce limiter les demandes d’informations et les consultations menées auprès du marché de l’assurance. Elle prolonge ainsi jusqu’au 1er juin 2020, « l’évaluation d’impact holistique pour l’examen de Solvabilité II de 2020 ».

Le secteur de l’assurance est bien capitalisé

S’agissant des impacts de la crise sur les exigences en capital, l’Eiopa rappelle que les compagnies d’assurance sont tenues de détenir en permanence des fonds propres éligibles suffisants pour couvrir leur capital de solvabilité requis.

Le gendarme européen se montre en outre rassurant. Il affirme ainsi que les récents tests de résistance démontrent que le secteur de l’assurance en Europe est bien capitalisé et capable d’absorber des chocs graves.

Pour autant, l’Eiopa demande aux assureurs de prendre des mesures destinées à préserver leur situation de capital. Cela passe notamment par une politique de distribution « prudente » des dividendes et des rémunérations variables. A l’heure où nous écrivions ces lignes, seul CNP Assurances, pour le marché français a communiqué sur sa politique de distribution de dividendes. Le bancassureur a confirmé le versement des dividendes tels qu’annoncés lors de la présentation de ses résultats annuels.