Contrat responsable : FFSA et CTIP (re)montent au créneau

Après avoir dénoncé le “choc de complexification”, FFSA et CTIP pointent maintenant le risque de hausse du reste à charge qui pourrait faire peser les plafonds du contrat responsable sur les assurés.

Cette fois-ci, il s’agit de dénoncer l’augmentation du reste à charge pour les assurés du fait de l’application de plafonds. Mais également de pointer du doigt une réforme “standardisée (…) qui considère tous les territoires et toutes les spécialités à l’identique”. FFSA et CTIP rejoignent à ce titre la CSCA.

“Cette réforme des contrats responsables va dans le sens de l’inefficacité et de l’injustice. Elle aura pour principal effet de pénaliser lourdement les classes moyennes et d’installer en France une médecine à deux vitesses” lancent en choeur Bernard Spitz et Pierre Mie, les deux présidents. Selon eux, la nouvelle mouture des contrats responsables conduira les Français, du moins ceux qui en ont les moyens, à souscrire une sur-complémentaire pour combler les restes à charge.

A noter que contrairement au premier communiqué de presse paru au lendemain de la publication du décret, la Mutualité française n’est pas associée à ce nouveau coup de colère.

Et vous que pensez-vous de cette nouvelle mouture des contrats responsables ? Votez ci-dessous.

Vous pouvez également donner votre avis sur notre page Facebook.