Le contexte international renforce l’intérêt des garanties Kidnap & Ransom

Le contexte international dégradé entraîne une multiplication de menaces sur les personnes ou les biens. Ces menaces se traduisent par des conflits politiques ou sociaux ou des risques liés aux déplacements et à l’insécurité locale. Les kidnappings, les attentats terroristes et l’instabilité politique qui en découlent, préoccupent de plus en plus les chefs d’entreprise ou dirigeants dont la société exerce une activité à l’international, confirmant l’intérêt de souscrire une garantie Kidnap and Ransom.

L’appétit des assureurs pour ce marché ne se dément pas, certains pouvant disposer d’une capacité allant au-delà de 60M€. On constate une stabilité des primes en 2016. Les accords de durée restent de bon moyens d’optimiser les primes, surtout lorsque celle-ci est réglée intégralement à la souscription.

Les garanties sont toujours plus étendues via des extensions en lien direct avec l’actualité, comme par exemple, les extensions « violence dans les locaux » disponibles depuis les attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan. L’assouplissement du marché permet de négocier des garanties sur mesure pour des clients ayant des expositions majeures.


stephanie-herve_254Stéphanie HERVE est Practice Leader K&R de Gras Savoye Willis Towers Watson. Après 2 ans passés chez Chubb en tant que souscripteur lignes financières (D&O, Fiduciary, Fraude, EPL et K&R), elle a rejoint Gras Savoye en 2010 où elle intervient comme spécialiste sur ces lignes, et plus particulièrement en qualité de Practice Leader sur les garanties Kidnapping & Ransom. Stéphanie organise et participe régulièrement à des évènements dédiés au K&R ainsi qu’à la rédaction de newsletters. Stéphanie est titulaire d’une Maitrise de Droit des Affaires.

Source link