Comment préparer sa retraite ? Quels placements privilégier ?

    Selon votre statut, il existe différents types de placements :

    La retraite à titre individuel

    ■ L’assurance-vie, accessible à tous

    Elle est le socle idéal pour préparer sa retraite. Différents types de contrats existent. Les plus répandus sont les contrats à ver-sements et à retraits libres investis sur des fonds sécurisés ou des fonds dynamiques. A la retraite, l’assuré peut transformer le capital acquis en rente partielle ou totale. L’avantage majeur est que le capital reste disponible en cas de coup dur pendant la période de cotisation. Quant aux rentes viagères différées, elles présentent l’avantage de connaître à l’avance le montant de rente acquis pour chaque versement.

    ■ Le PErP

    C’est un contrat d’assurance souscrit de façon individuelle, assorti d’une exonération d’impôts sur les versements qui permet au salarié de se constituer une rente viagère qui lui sera versée au moment de son départ à la retraite. Les cotisations versées par chaque membre du foyer fiscal au PERP sont déductibles du revenu imposable, dans certaines limites, avec un plafond maximal égal à 10% du montant net de frais professionnels des revenus d’activité professionnelle (salarié et non salarié) de l’année précédente (plafond minimum 2008 : 3 218 €, plafond maximum 2008 : 25 747 €).

    Notons également que les disponibles fiscaux non utilisés au cours des 3 années précédentes, peuvent être déduits (ex : en 2008, un contribuable peut profiter de l’avantage non utilisé en 2007, 2006 et 2005). Depuis ces dernières années, plusieurs évolutions légales ont été apportées sur le PERP :

    Ainsi, depuis juillet 2006, le dénouement du plan d’épargne retraite populaire en capital (en lieu et place d’une rente viagère) est possible, à compter de l’âge de la retraite, en vue de l’acquisition par l’adhérent de sa résidence principale en accession à la première propriété.

    En 2007, la loi autorise le contribuable qui a utilisé le plafond dont il dispose, à déduire de nouveaux versements dans la limite du plafond de son conjoint ou partenaire de P.A.C.S. non utilisé par ce dernier.

    Enfin, sachez que le rachat total de l’épargne constituée sur le PErP, avant sa conversion en rente, ne peut avoir lieu que dans les 3 cas suivants :
    – expiration des droits aux allocations de chômage,
    – cessation d’activité suite à un jugement de liquidation judiciaire,
    – invalidité de 2e ou 3e catégorie, de l’adhérent.

    La retraite réservée à certaines catégories

    ■ La retraite Mutualiste du Combattant (rMC)

    Cette retraite est réservée aux anciens combattants et victimes de guerre. Au titre du droit à réparation, elle bénéficie de bonification de l’État et de mesures fiscales exclusives. Ce placement, qui s’inscrit dans le cadre fiscal privilégié de l’assurance-vie, est loin d’être marginal puisque le potentiel de souscripteurs est, en France, de près de 4 millions.

    Mais beaucoup ignorent encore leurs droits puisqu’on estime à environ 600 000 le nombre d’adhérents à la Retraite Mutualiste du Combattant.

    ■ PrEFON

    Il est réservé aux fonctionnaires et assimilés ainsi qu’à leurs conjoints. La retraite n’est pas en euros mais en points. Il permet, dans certaines limites, de déduire les versements du revenu imposable.

    ■ Madelin

    Ce contrat est réservé aux travailleurs indépendants (professions libérales, commerçants et artisans) et à leurs conjoints collaborateurs non rémunérés, à condition qu’ils adhèrent aux régimes de base et complémentaires. Les cotisations sont déductibles du revenu brut imposable dans une certaine limite. La rente viagère est imposable selon le régime des pensions et retraite. Le contrat Madelin n’est pas soumis à l’ISF durant la phase de constitution de l’épargne.

    La retraite à titre collectif

    Pour préparer leur retraite, les Français comptent aussi sur l’implication de leur employeur. En fonction des possibilités offertes par l’entreprise, il existe différents produits (article 83, 39, PERCO) dont le salarié peut bénéficier avec une participation de l’employeur.

    Comments are closed.