Comités des Rémunérations de décembre 2020

Retrouvez les constats clés de notre enquête sur les décisions et orientations décidées lors de vos derniers Comités des Rémunérations.

Notre enquête nous a permis d’analyser les décisions et orientations décidées lors des Comités des Rémunérations de décembre 2020.
Voici les grands axes mis en lumière par l’enquête :

  • Très peu de groupes vont proposer des ajustements significatifs de politique de rémunération lors des Assemblées Générales 2021.
  • Des demandes d’augmentation de salaire de base pour les Mandataires Sociaux seront proposées. Celles-ci sont principalement liées à un changement de gouvernance, à un décalage très important avec les pratiques de marché ou à une refonte plus large de la politique de rémunération (incluant des modifications de rémunérations variables et d’avantages sociaux).
  • Concernant les politiques de rémunérations variables qui seront soumises au vote en Assemblée Générale en 2021 :
    • les politiques d’intéressement à long terme sont très stables, à la fois pour les futures attributions 2021 et pour les plans dont l’acquisition aura lieu en 2021,
    • les rémunérations variables annuelles au titre de 2021 devraient en majorité marquer un retour aux plans observés avant 2020, avec bien entendu un ajustement des seuils / cibles / maximums suite à la révision des business plans. Comme observé dans nos études précédentes, les plans de rémunération variable au titre de 2020 ont été l’élément de rémunération le plus impacté par la crise avec de nombreux ajustements (parfois pour les Mandataires Sociaux, mais surtout pour le reste des collaborateurs, y compris les dirigeants).
  • Lorsque des changements seront proposés, les ajustements de politiques de rémunération 2021 mettrons plus en avant :
    • la RSE dans les dispositifs court terme et long terme en revenant sur les poids et/ou en révisant les critères (pour toute la population, y compris pour les Mandataires Sociaux),
    • la solidarité intra-groupe avec plus de poids du financier collectif au détriment des indicateurs individuels ou financiers de niveau entité / pays (pour toute la population).
  • Au-delà des rémunérations des Mandataires Sociaux, les enveloppes de salaire de base et de bonus sont majoritairement en baisse, tandis que les enveloppes d’ILT sont plutôt maintenues.
Auteurs

Executive Compensation Leader Willis Towers Watson

Executive Compensation Leader Willis Towers Watson

Source link

Que pensez-vous du sujet ?

GRAS SAVOYE
Premier réseau de courtage d’assurance en France et tout particulièrement en région, Gras Savoye traite toute la chaîne des risques : le conseil, la négociation des contrats avec les assureurs, la gestion des contrats et des sinistres.
Gras Savoye est une société Willis Towers Watson, entreprise internationale de conseil, de courtage et de solutions logicielles qui accompagne ses clients à travers le monde afin de transformer le risque en opportunité de croissance.

Contacter Gras Savoye