CNP Assurances annonce son chiffre d’affaires 2008

    0

    CNP Assurances, premier assureur de personnes en France, présent en Europe et en Amérique du Sud, annonce son chiffre d’affaires 2008.

    Eléments Clefs :
    – Collecte brute totale de 29,2 Md€ en 2008 (soit – 9,2 %), baisse de – 7,7 % en France (marché français : – 10,6 %).
    – Très bon 4ème trimestre : collecte brute en hausse de + 24,0 % en France, et + 16,4 % au niveau du Groupe.
    – Collecte nette France fortement positive sur 2008 : 7,3 Md€ (collecte nette du marché français : 28,4 Md€).
    – Croissance de 27 % de la collecte brute au Brésil en 2008

    Gilles Benoist, directeur général, a déclaré : « Dans un contexte difficile, la collecte nette enregistrée par CNP Assurances en 2008 est restée structurellement positive, alors même que le marché français de l’assurance vie baissait significativement. Cela conforte notre modèle basé sur la croissance des encours. De plus, la fin de l’année a été marquée par une amélioration de l’activité du Groupe, ce qui représente pour nous un signe encourageant »

    Activité de CNP Assurances en 2008
    :

    1. Données générales

    Le montant des primes collectées (évaluation en normes françaises) est de 29 204,3 M€ en baisse de 9,2 %. Cette baisse de la collecte provient en France comme en Italie de la forte concurrence des produits d’épargne liquide et du recul des marchés boursiers qui pénalisent les ventes d’unité de compte.

    Par ailleurs, le chiffre d’affaires consolidé (évaluation en normes IFRS) réalisé par le groupe CNP Assurances s’établit en 2008 à 28 322,2 M€, en baisse de 10,2 %, et de 10,6 % à taux de change et périmètre constants.

    Les encours gérés par CNP (hors participation différée aux bénéfices), qui sont le principal moteur de la croissance des résultats, ont connu en 2008 une progression annuelle moyenne de l’ordre de + 5,3 % (+ 6,3 % au 30 juin 2008). La hausse des encours de fin de période (comparaison du 31 décembre 2008 par rapport au 31 décembre 2007) est d’environ + 2,5 %.

    2. Par secteur d’activité

    L’évolution de l’activité par secteur (en normes françaises) est contrastée : en baisse sur l’épargne, en croissance satisfaisante sur les produits de risque (notamment en couverture de prêts : + 6,8 % et en prévoyance : + 4,4 %), et très dynamique sur la retraite (Brésil et transfert IRS en France).

    Sur les secteurs épargne et retraite, la collecte en UC du groupe baisse de 41,2 % (4 545,3 M€). La baisse est de 49,1 % en France, et de 52,5 % en Italie. Au Brésil, la collecte en UC continue d’être dynamique avec une croissance de 54,4 % à fin 2008.

    cnp-t1
    3. Par pays et par réseau distributeur

    L’activité de CNP en France et en Italie est en repli, comme celle des autres bancassureurs, du fait de la concurrence des produits d’épargne courte. L’activité au Brésil enregistre une excellente progression.

    cnp-t2

    (1) Succursales en Italie et Cofidis Italie depuis 2004 et CNP Capitalia Vita
    (2) Cours de change au 31 décembre 2007
    (3) Succursales, Cofidis Espagne et CNP Vida depuis le 05/04/2007

    En France

    En France le marché de l’assurance vie–capitalisation s’établit au 31 décembre 2008 en normes françaises, selon les estimations de la FFSA, à 122,6 Md€, en baisse de 10,6 % par rapport à 2007 et de 14 % pour les bancassureurs. Les provisions mathématiques sont stables sur l’année écoulée (+ 7 % sur les supports en euros et – 25 % sur les UC). La collecte nette du marché est de 28,4 Md€.

    Le chiffre d’affaires France du 4ème trimestre 2008 est en croissance de 24,4 %, (soit 7 406 M€ dont 44 M€ de transferts Fourgous, contre 5 953,1 M€ au 4ème trimestre 2007 dont 361 M€ de transferts Fourgous). Le 4ème trimestre marque donc un très net redressement de l’activité en France. La Banque Postale et les Entreprises et Collectivités Locales sont les principaux moteurs de cette bonne dynamique. Sur 2008, l’activité en France s’établit à 25 065,4 M€ en baisse de 7,3 %. La baisse est concentrée sur l’épargne (- 11,8 %), tandis que les autres activités continuent de croître à un rythme satisfaisant. La dynamique globale de l’activité en France est nettement meilleure que celle des autres bancassureurs (- 14 % en 2008 selon la FFSA).

    Les transferts des contrats monosupports vers des contrats multisupports (transferts Fourgous) se sont ralentis : 44 M€ sur le 4ème trimestre contre 361 M€ un an auparavant. Hors ces transferts Fourgous, l’activité de CNP en France est globalement stable (- 0,4 %), ce qui correspond à une performance nettement meilleure que le marché (assureurs traditionnels ou bancassureurs).

    Les prestations augmentent de 0,4 %. Si on neutralise l’effet des transferts Fourgous, ces dernières augmentent de 12,9 %, rythme en ligne avec celui du marché français. La collecte nette du groupe sur la France s’élève à 7,3 Md€ en vie capitalisation, ce qui traduit une hausse sensible de la part de marché de CNP dans la collecte nette totale du marché français.

    Par ailleurs, la collecte en UC de 2 072,9 M€, pénalisée par les conditions boursières, baisse de 49,1 % (collecte UC du marché : – 42 %). Sur les trois réseaux, le taux d’UC à fin 2008 est de 10,2 %.

    La Banque Postale

    Hors transferts Fourgous, La Banque Postale enregistre une excellente performance avec une activité en croissance de 11,7 % sur l’année écoulée. Comme pour l’ensemble des réseaux, les transferts Fourgous sont en diminution (346 M€ en 2008, contre 1 837 M€ en 2007). En conséquence, le chiffre d’affaires réalisé par La Banque Postale en 2008 est en légère baisse (- 2,5 %) à 11 718,2 M€ contre 12 015,4 M€ en 2007.

    L’activité commerciale sur les 4 derniers mois de l’année a connu une forte accélération qui a profité non seulement aux contrats épargne mais également aux contrats retraite. Cachemire, le nouveau contrat haut de gamme de La Banque Postale, s’est inscrit dans cette dynamique en affichant des premiers résultats prometteurs. L’activité a été également soutenue par la prévoyance individuelle, ainsi que l’assurance emprunteur.

    Caisses d’Epargne

    Les Caisses d’Epargne réalisent un chiffre d’affaires de 8 131,5 M€ au 31 décembre 2008, contre 10 200,1 M€ en 2007, soit une baisse de 20,3 %. Hors Fourgous, l’activité baisse de 18,8 %. En dépit de la concurrence des produits d’épargne liquides, et des taux courts élevés, la proportion d’unité de compte dans l’activité épargne/retraite se maintient à un niveau satisfaisant de 16 %. La prévoyance se développe régulièrement (+ 5,3 %), ainsi que l’assurance emprunteur qui augmente significativement.

    CNP Trésor

    Le réseau CNP Trésor enregistre un chiffre d’affaires 2008 de 720 M€, soit une baisse de 16,5 %. Cette diminution provient notamment du très fort ralentissement des transferts Fourgous dont le montant a été divisé par plus de 10 sur 12 mois (13 M€ au 31 décembre 2008, contre 139 M€ en 2007). Hors Fourgous, l’activité de CNP Trésor ne baisse que de 2,3 %, ce qui constitue une très bonne performance compte tenu des conditions actuelles du marché vie français.

    Etablissements financiers

    L’activité des établissements financiers reste soutenue avec une croissance de 4,4 % en 2008 (soit 1 457,5 M€), notamment grâce à la signature de nouveaux partenariats, et à l’extension du dispositif de coassurance à 4 nouvelles Banques Populaires (soit un total de 8 Banques Populaires à fin 2008).

    Entreprises et Collectivités locales

    Le chiffre d’affaires progresse de 26 % pour atteindre 2 036,2 M€. L’activité reste soutenue notamment en retraite. CNP Assurances a été retenue par la Caisse de Retraites de l’AFD – IEDOM (Institution de Retraite Supplémentaire) pour le transfert de ses engagements dans le cadre de la loi Fillon, ce qui constitue le principal moteur de la forte croissance de l’activité des Entreprises.

    Hors de France

    L’activité réalisée hors de France représente une collecte de 4 119,4 M€, en baisse de 17,3 %. Mesurée en IFRS, l’activité baisse de 27,7 %, du fait principalement de la classification des nouveaux produits italiens.

    En Europe

    Italie – CNP Vita

    Dans un contexte de marché particulièrement difficile en recul global de 21 %, CNP Vita a dû faire face à une baisse importante de la demande de produits en unités de compte, fortement pénalisés par la chute des marchés financiers. Elle affiche une baisse de sa collecte de 43,5 % comparable à celle observée sur les grands réseaux bancaires ( – 39 %).

    Avec ce net repli de la production et des volumes d’échéances très inférieurs à ceux de 2007, CNP Vita parvient à maintenir un niveau de collecte nette quasi inchangé à 130 M€ (contre 135 M€ en 2007).
    Alors qu’elle était très exposée aux contrats en Unités de compte, notamment Index linked, la compagnie a rééquilibré en moins d’un trimestre sa production nouvelle entre Euro et UC. La mise en marché d’UniGarantito, produit d’épargne en euros, permet de retrouver une position conforme au poids des réseaux de distribution.

    cnp-t3

    Portugal – Global et Global Vida

    Au Portugal, le marché vie affiche une forte croissance de 17,3 % par rapport à décembre 2007, principalement portée par la croissance du segment épargne. Cette évolution positive s’explique par d’importantes opérations de recyclage. Le secteur non vie est en léger recul (- 2,1 % par rapport à décembre 2007) pénalisé par le segment automobile (en baisse de 6,9 %).

    Dans ce marché, l’activité totale du groupe Global, en normes françaises, croît de 7,0 % (- 0,8 % en non-vie, + 38,3 % en vie).

    Amérique Latine

    Brésil – Caixa Seguros

    Dans un marché (hors santé) en croissance de 13,4 % à fin novembre 2008, la collecte de Caixa Seguros s’élève à 4 893,4 Mreals (+ 30,8 % en reals et + 26,7 % en euros).

    cnp-t4
    La progression de l’activité concerne la plupart des segments (les taux de progression sont exprimés en monnaie locale) :
    – la retraite affiche une belle croissance (+ 58 %),
    – la collecte du segment épargne croît de 1 % en normes françaises,
    – l’assurance emprunteur croît de près de 23 % grâce au dynamisme de la production de crédit immobilier du réseau bancaire Caixa Economica Federal, la remontée des taux amorcée en avril (+ 2,5 % au cours de l’année) n’ayant pas d’impact sur la demande de crédit.