Ciprés Assurances : De la croissance organique à la croissance externe

VIDEOS – Ciprés Assurances a livré des éléments de résultats pour l’exercice 2015 et annoncé réfléchir à une stratégie de croissance après 15 ans de croissance organique.

En 2015, le courtier grossiste a enregistré un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros en hausse de 18% par rapport à 2014. Une performance due à l’élargissement de son réseau de courtiers qui passe à 3.700 intermédiaires et à l’effet ANI pour ce spécialiste de la protection sociale à l’attention des TNS, TPE et PME. « Nous avons multiplié les affaires nouvelles par 3,6 sur 12 semaines par rapport à la même période en 2014. Et nous devrions rester sur des niveaux importants dans les prochaines semaines, car les assureurs constatent moins de résiliations que prévu en individuelles », a souligné Laurent Ouazana, président de Ciprés Assurances. Un pic d’activité qui a semble-t-il surpris Ciprés.

Par ailleurs le courtier grossiste estime que seule 50 à 60% de la cible de l’ANI est équipée. Sans donner d’éléments chiffrés, Laurent Ouazana a assuré que le résultat net serait « bons, c’est-à-dire au-dessus de celui de l’année dernière. Ce sera un nombre à deux chiffres avec des millions derrière. »

2015 bouclée, Ciprés Assurances se tourne vers 2016 avec plusieurs ambitions de développement portées sur la croissance externe et des partenariats en distribué et en distributeur. Sur le premier volet, le courtier assure avoir un ou deux dossiers intéressants. Sur le deuxième des annonces devraient être faites dans le courant du deuxième trimestre 2016. L’objectif est de doubler le chiffre d’affaires d’ici 2020 pour atteindre 100M d’euros.