Chiffre d’affaires en hausse de 7% pour le courtier en assurances SPB

Le courtier havrais SPB, l’un des tout premiers en Europe pour l’assurance des appareils issus des nouvelles technologies, a enregistré en 2009 une hausse de 7% de son chiffre d’affaires qui a atteint 65M d’euros, a annoncé lundi l’entreprise.

« Nous avons dû faire face en 2009 à une concurrence plus agressive, à des clients grands comptes plus exigeants et à des assurés cherchant à faire jouer plus souvent qu’à l’ordinaire leurs assurances », a précisé Jean-Marie Guian, président du directoire de SPB.

Ce dirigeant estime que la crise a fait perdre « treize points de croissance » à SPB dont le résultat d’exploitation a par ailleurs chuté de 40% pour tomber à 3M d’euros. Malgré cette conjoncture, l’entreprise qui emploie plus de 800 salariés a embauché plus d’une centaine de personnes en 2009 et poursuivi sa croissance externe.

SPB a ainsi acquis deux petites entreprises, l’une au Royaume-Uni (Citymain, 40 salariés) spécialisée dans l’assurance des produits nomades et l’autre en Allemagne (PC Garant, 15 salariés) orientée vers l’extension des garanties des ordinateurs.

Fondé en 1965, SPB s’est d’abord développé dans l’assurance des produits bancaires avant de se diversifier dans l’assurance des produits technologiques nomades mais aussi des voyages, des écrans plats, des pannes ou encore des factures impayées. L’entreprise conçoit et gère des contrats pour le compte de la grande distribution, d’opérateurs de téléphonie, de banques ou de compagnies d’assurance.

Le Havre, 19 avril 2010 (AFP)