Cession : ING ne vendra pas ses divisions belges d’assurance

Face à des conditions de marché défavorables, le bancassureur ING renonce à vendre ses divisions d’assurance belges ING Life et ING Non-Life, selon une information des Echos de mercredi.

Le marché offrait entre 800M et 1,1Mds d’euros pour les deux entités d’assurance belges d’ING, alors qu’elles produisent 900M d’euros de revenus. Des offres « ridicules » selon Mathieu Blondeel, patron européen du comité d’entreprise européen d’ING.
Les divisions belges seront donc ajoutés au pôle européen et asiatique du groupe, qui doit être introduit en Bourse avant fin 2013, tout comme les branches américaines d’assurance.