Cession : Axa va vendre à Resolution Ltd ses activités vie et épargne mais ne compte pas quitter le marché anglais

Après une première fuite dans la presse ce weekend et la confirmation de Resolution dimanche, Axa a à son tour confirmé les négociations engagées pour la vente de ses activités anglaises d’assurance vie, d’épargne et de retraite.

Dans l’absolu, Axa ne se désengagera pas complètement du marché britannique. Le marché UK et Irlande avait contribué en 2009 pour 8% du chiffre d’affaires du groupe. Selon un communiqué, Axa n’entend pas quitter le Royaume Uni, mais bien vendre à Resolution Ltd « une partie de ses activités vie, épargne, retraite ».

Ainsi, Axa affirme vouloir rester engagé au Royaume Uni dans l’assurance vie, puisque une partie seulement des activités sera revendue, ainsi qu’en assurance de dommages et en assurance santé. Surtout, l’assureur veut rassurer sur les activités conservées. Le communiqué précise par exemple que les activités Axa Wealth Management seront conservées et que celles-ci sont « peu consommatrices en capital représentaient 41% des affaires nouvelles au Royaume Uni en 2009 ».

L’assureur français et son homologue britannique ont d’ores et déjà discuté du prix. Celui-ci serait de 2,75Mds de livres, soit 3,3Mds d’euros, payable en numéraire (2,7Mds d’euros) et en « titres seniors » de paiement différé (0,6Md d’euros). Sur la part numéraire, il faut toutefois retirer l’équivalent de 0,9Md d’euro selon Axa, pour le rachat d’actions Axa APH détenues par Axa Life UK.

Selon l’assureur français, l’impact d’une telle vente serait double. D’une part, la moins-value apparaissant dans le résultat net de 2010 – signe que la vente pourrait se faire rapidement – atteindrait 1,4Md d’euros. D’autre part, le groupe enregistrerait une hausse de son ratio de solvabilité de 4 points. Celui-ci était de 171% à fin 2009, et serait de 180% à fin mars 2010, selon le communiqué.
Enfin, le ratio d’endettement de 26% (décembre 2009) reculerait d’un point.

L’annonce ce weekend de l’opération, qui ne sera finalisée qu’après avis des autorités de tutelles et des actionnaires de Resolution Ltd, a fait bondir le cours de l’assureur à la bourse de Paris, dès l’ouverture du marché.

Axa est toujours impliqué dans le long et complexe processus visant à racheter les activités asiatiques et la cession des activités océaniques d’Axa APH.