Cat nat : l’assurance mondiale moins touchée qu’en 2013 (infographies)

En France, la facture des catastrophes naturelles sera plus salée cette année qu’en 2013. Au niveau mondial, la tendance est totalement inverse selon les estimations de Swiss Re.

En 2013, le secteur de l’assurance avait été touché à hauteur de 36Mds d’euros par les catastrophes naturelles survenues à travers le monde. En 2014, la facture devrait s’alléger et atteindre 27,3Mds d’euros.

Un chiffre qui peut paraître étonnant vu de France. Les assureurs français prévoient en effet une facture d’au moins 1,8Md d’euros pour 2014 alors qu’en 2013, elle s’était fixée à 1,5Md d’euros. Si les intempéries survenues cet automne dans le sud de la France on marqué les esprits par leur coût humain, elles ne sont pas les plus coûteuses en terme de dommages.

L’épisode de grêle du mois de juin contribue à lui seul pour près de la moitié de ces 1,8Md. Il est d’ailleurs le 2e événement qui a coûte lé plus cher au secteur au niveau mondial en 2014. Ce dernier s’était en effet prolongé en Allemagne et en Belgique pour un coût total de 2,2Mds d’euros.

La tendance à la baisse du coût des catastrophes supportées par le secteur de l’assurance relevées par Swiss Re concerne aussi les catastrophes d’origine humaine (-31%). Même constat pour les pertes économiques engendrées par les différents épisodes climatiques survenus cette année (-16%)