Catastrophes : Un coût en forte hausse au premier semestre selon Swiss Re

INFOGRAPHIES – Swiss Re a publié ses estimations concernant le coût des catastrophes dans le monde au premier semestre 2016. Il est en forte hausse par rapport aux six premiers mois de l’année 2015.

Sur les six premiers mois de l’année, les catastrophes ont engendré un coût économique de 71Mds de dollars (62,7Mds d’euros), en hausse de 38% par rapport au premier semestre 2015. Les catastrophes naturelles contribuent presque pour la totalité à cette facture économique et leur coût grimpe de 46% à 68Mds de dollars, contre 46Mds de dollars en 2015.

Logiquement, le coût des pertes assurées grimpe lui aussi, mais dans une proportion plus importante. Alors qu’elles représentaient 40% des pertes économiques au premier semestre 2015, leur proportion passe à 44% lors de six premiers mois 2016.

Cette résorption du protection gap – le fossé entre pertes économiques et pertes assurées – tient au fait que les catastrophes naturelles les plus chères ont touché des pays dans lesquels le taux de pénétration de l’assurance est particulièrement élevé. Japon (tremblement de terre), Etats-Unis (ouragans), Europe de l’Ouest (tempête et inondations) et Canada (incendies) trustent les six premières places des catastrophes les plus coûteuses du premier semestre.