Cat’ Nat’ : Le coût des catastrophes assurables estimé à 65Mds de dollars par Swiss Re

La coût global des catastrophes naturelles ou d’origine humaine atteint 140Mds de dollars pour 2012. Les pertes assurées s’élèvent à 65Mds de dollars, concentrées aux États-Unis et d’origine naturelle pour 60Mds de dollars.

Dans une étude sur les catastrophes naturelles et les catastrophes d’origine humaines, le réassureur Swiss Re note que les dommages coûteront au minimum 140Mds de dollars (105Mds d’euros) pour l’année 2012, qui n’est pas encore terminée.

En termes de pertes assurables, le montant atteint 65Mds de dollars (49Mds d’euros) selon le réassureur, assez loin du record de l’année dernière qui était de 120Mds de dollars (90,4Mds d’euros), en raison du tremblement de terre au Japon et des inondations en Thaïlande. Swiss Re note tout de même que ce chiffre « est dans la moyenne des dix dernières années ».

Sans surprise, ce sont les événements naturels qui ont salé l’addition. Ils représentent 11.000 décès et 60Mds de dollars de pertes assurées. Ainsi, « après une première moitié d’année bénigne » selon Swiss Re, « l’ouragan Sandy et les inondations aux États-Unis dans la second moitié de 2012 » entraînent le cout des dommages à 140Mds de dollars.

Tableau cat nat swiss Re(Crédit : Swiss Re)

Le tableau, ci-joint, des pertes assurées est tout aussi éloquent : ce sont les catastrophes intervenues sur le territoire américain qui ont été les plus marquantes. « Après deux années de pertes dues aux tremblements de terre et inondations en Asie et en Amérique du Sud, 2012 est dominée par des événements climatiques aux États-Unis » note l’étude de Swiss Re. L’ouragan Sandy aura coûté à lui seul entre 20 et 25Mds de dollars (15 à 18,9Mds de dollars) de pertes assurées « ce qui est relativement élevée alors que cet ouragan était faible en comparaison à d’autres ». L’Europe n’est même pas citée dans l’étude. Toujours aux États-Unis, la sécheresse a coûté près de 11Mds de dollars (8,29Mds d’euros) de pertes agricoles.