Cat’ Nat’ / Fitch : Les tarifs de réassurance pourraient augmenter suite aux inondations en Thaïlande

Selon l’agence de notation Fitch, les pertes engendrées suite aux inondations en Thaïlande et aux autres catastrophes naturelles pourraient faire augmenter les tarifs de réassurance.

Selon Fitch, « certains réassureurs ont déjà épuisé leur budget annuel alloué aux catastrophes après de lourdes pertes liées au tremblement de terre et au tsunami au Japon, et au tremblement de terre en Nouvelle-Zélande ». Les résultats de ces entreprises devraient donc être « directement » affectés par les inondations en Thaïlande.

«  Nous pensons toutefois que ces pertes seront maîtrisables, et qu’elles ne déboucheront pas sur un abaissement de note pour les réassureurs mondiaux », a précisé l’agence de notation dans un communiqué. Mais « La charge supplémentaire liée aux inondations thaïlandaises pourrait conduire les réassureurs à essayer de récupérer leurs pertes en augmentant davantage leurs primes de catastrophe naturelle lors du renouvellement de janvier. »

De son côté, l’agence Moody’s avait fait le même constat en septembre, estimant que la multiplication des catastrophes naturelles de grande ampleur au premier trimestre constituait « un contexte favorable à un durcissement des prix ».