Canada : bilan de l’opération de prévention auto “nez rouge”

    En cette année de la 25e édition de l’Opération Nez rouge, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Ecosse ont atteint un nombre record de raccompagnements dans leur province respective pour un total de 3572 raccompagnements, contre 3060 en 2007. Même son de cloche en ce qui concerne le nombre de bénévoles, alors que 2685 personnes ont revêtu le dossard rouge afin de raccompagner en toute sécurité dans leur propre voiture les fêtards des régions d’Edmundston, de Moncton, d’Oromocto-Burton, de la Péninsule acadienne, de Saint John, de Halifax, de Sydney et de Truro.

    Bilan positif en Nouvelle-Ecosse

    La région de Truro en était à sa deuxième campagne d’existence et a définitivement démontré que le service Nez rouge avait sa raison d’être dans sa communauté puisque ce sont 113 bénévoles qui ont servi 123 clients en 2008.
    De son côté, Sydney a pour sa part réalisé 235 raccompagnements grâce à l’engagement de 262 bénévoles. En ce qui concerne Halifax, qui en est à sa quatrième année depuis son retour en 2005, le bilan est également très positif puisque 313 bénévoles ont pris la route à 428 reprises.

    Même chose au Nouveau-Brunswick

    La première campagne de l’Opération Nez rouge Saint Jean a été plutôt modeste avec 223 raccompagnements effectués par 182 bénévoles, ce qui marque tout de même un bon début. Du côté de Moncton, l’organisation a obtenu l’aide de 208 citoyens et citoyennes afin de reconduire en sécurité 385 fêtards responsables. Grâce au dévouement de plus de 491 personnes, 809 demandes de transport ont été complétées dans la région d’Edmundston tandis que du côté d’Oromocto-Burton, 251 automobilistes ont été escortés par un total de 227 bénévoles. Finalement, la Péninsule acadienne a poursuivi ses activités pour offrir un raccompagnement à 1118 usagers du service grâce à 889 raccompagnateurs.

    Bilan canadien

    Au Canada, la campagne 2008 de l’Opération Nez rouge s’est bien déroulée, quoiqu’en baisse puisqu’écourtée en nombre de jours. Ce sont donc au total 68 555 raccompagnements qui ont été complétés à travers les provinces de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Manitoba, de l’Ontario, du Québec, de la Nouvelle-Ecosse et du Nouveau-Brunswick. Pour assurer le bon déroulement du service et la sécurité Sur les routes, 49 816 Canadiens et Canadiennes ont sillonné près de 100 régions du pays. Sans ces milliers de bénévoles, le service de raccompagnement qu’est l’Opération Nez rouge ne pourrait fonctionner adéquatement et la diffusion de son message de sécurité routière ne serait pas aussi bien entendu.

    Toujours en expansion

    L’Opération Nez rouge est un concept né en 1984 dans la ville de Québec, au Québec, et depuis, nombreuses ont été les régions qui se sont greffées au noyau Nez rouge. Bon an mal an, une centaine de régions sont desservies un peu partout au pays. L’Opération Nez rouge, avec la collaboration du Bureau d’assurance du Canada (BAC), souhaite par ailleurs continuer son expansion dans les Maritimes et espère compter d’autres “nouveaux-Nez” au sein de sa famille en 2009. En plus d’être un commanditaire important pour le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Ecosse, le BAC investit à chaque année des ressources financières et humaines pour aider le service de raccompagnement dans l’organisation de la campagne et le développement du programme dans les provinces qu’il épaule. L’Opération Nez rouge souhaite donc remercier ce partenaire de premier plan pour l’incroyable support qu’il offre depuis quelques années en Alberta, en Ontario et dans les Maritimes, un appui qui dépasse la valeur d’un million de dollars.

    Par ailleurs, il faut également mentionner la collaboration d’Alcool NB Liquor au Nouveau-Brunswick et de Nova Scotia Liquor Corporation en Nouvelle-Ecosse. En effet, ces deux organisations ont su apporter une aide financière à l’Opération Nez rouge de leur province respective, ce qui fut grandement apprécié.