Bancassurance : Les banques devront se séparer d’activités en assurance-vie selon Allianz

Certaines banques françaises devront se séparer d’activités d’assurance vie en raison du durcissement des exigences en fonds propres pour les banques et les assureurs, estime le directeur d’Allianz France Jacques Richier dans une interview publiée lundi.

« Les banques resteront un important canal de distribution des polices d’assurance vie. Mais elles ne seront plus forcément propriétaires des assureurs », déclare M. Richier au quotidien économique allemand Handelsblatt.

Car les banques françaises, qui contrôlent 60% du marché national de l’assurance vie, devront lever plus de fonds propres pour se conformer à la fois aux nouvelles normes bancaires de Bâle III et à la future réglementation européenne des sociétés d’assurance dite « Solvabilité II », rappelle le journal.

« En Espagne, au Royaume-Uni ou en Italie, les banques commencent à se séparer de leurs activités dans l’assurance », observe M. Richier. Allianz surveillera de près toute opportunité d’achat en France dans ce domaine, d’autant plus que « les banques auront du mal à obtenir les prix d’avant la crise pour leurs activités d’assurance », selon lui.

Francfort (Allemagne), 17 jan 2011 (AFP)