Bactérie Eceh / Indemnisations : Les réclamations très en deçà des premières estimations

Les agriculteurs allemands et espagnols réclament à l’Union européenne des dédommagements de 16 et 71 M d’euros pour les préjudices liés à la contamination à la bactérie mortelle Eceh. Des chiffres nettement inférieurs aux estimations initiales.

L’origine de la contamination qui a fait près de 50 morts en Europe a mis plusieurs semaines à être identifiée entre mai et juin, tandis que plusieurs légumes ont été incriminés à tort. La conséquence a été immédiatement ressentie par les agriculteurs européens en entrainant l’écroulement des ventes de concombre, tomates et salades pendant plusieurs semaines. En dédommagement de ces pertes, les aides devraient être versées au plus tôt fin juillet aux agriculteurs concernés.

Un porte-parole du ministère de l’Agriculture allemand a indiqué mardi que «  l’Allemagne a transmis hier à la Commission européenne le chiffre de 16M d’euros Une réclamation faite sur la base du regroupement des pertes transmises par les 16 Etats régionaux. Pourtant, la fédération allemande des agriculteurs Bauernverband avait évoqué début juin un manque à gagner nettement supérieur de 50M d’euros, suite à cette crise, « la pire depuis Tchernobyl » pour la filière maraîchère.

Les agriculteurs espagnols sont les plus touchés

Les agriculteurs espagnols ont été les plus touchés par la désaffection des consommateurs, le premier soupçon s’étant porté sur un concombre espagnol. Mais là aussi, le chiffre réclamé à l’UE, 71M d’euros, est nettement inférieur aux estimations initiales de manque à gagner, qui était de l’ordre de 200M d’euros.

Le budget mis en place par la Commission européenne devrait finalement être suffisant : l’UE avait en effet relevé à 210M d’euros début juin la somme mise à disposition pour dédommager les producteurs européens, la première proposition de 150M d’euros ayant été jugée trop basse par le monde agricole.

 

(Avec AFP)