AVIVA s’engage sur le respect de l’égalité professionnelle hommes/femmes

    Aviva France s’est engagé dans une démarche de responsabilité sociale conforme à la politique RSE du groupe Aviva Plc. A ce titre, Aviva France a signé en 2007 la charte de la diversité. Dans ce cadre et conformément aux dispositions législatives et réglementaires, Aviva a signé le 10 octobre 2008 un accord sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. L’accord réaffirme pleinement les dispositifs déjà existants de non discrimination au sein de l’UES d’Aviva France permettant de promouvoir ou de maintenir l’égalité professionnelle entre les deux sexes et prévoit de nouvelles dispositions :

    I – Un dispositif pour mesurer et diminuer les écarts de rémunération non justifiés.
    Un budget de 150 000 € bruts/an sur trois années a été fixé afin de tendre vers la suppression des principaux écarts de rémunération non justifiés. Pour corriger ces éventuels écarts, il est procédé à la comparaison du salaire médian des femmes avec le salaire médian des hommes par fonction. Pour les écarts individuels de plus de 10%, une analyse approfondie de la situation personnelle est réalisée chaque année. Elle prend en compte tous les critères pertinents pour apprécier la comparaison avec les salariés ayant le même libellé de fonction (ancienneté dans le groupe et dans le poste, tâches réellement effectuées etc.) Les mesures correctrices peuvent s’appliquer en une fois (obligatoire pour les salariées de + de 55 ans) ou en plusieurs fois sur la durée de l’accord. Ce dispositif concerne toutes les femmes, à temps plein ou à temps partiel (hors commerciales commissionnées). A ce titre, les premières mesures salariales ont été mises en œuvre dès Octobre 2008.

    II- Un temps de travail conciliable avec une vie de famille
    Aviva France réaffirme son attachement à une organisation du travail permettant de concilier les contraintes de la vie personnelle et professionnelle et s’engage à planifier les réunions suffisamment à l’avance et dans des horaires conciliables avec la vie privée. Aviva France rappelle que le fait de devenir mère ne doit, en aucun cas, avoir un impact sur la situation professionnelle. A ce titre et dans la continuité de ce qui est pratiqué depuis 2008, les personnes absentes pour cause de congés de maternité ou d’adoption pendant les opérations d’augmentation de fin d’année font l’objet d’un rattrapage salarial à leur retour effectif de congé.

    III -La formation professionnelle, moteur de l’égalité des chances
    Aviva France, qui a consacré en moyenne plus de 5,6% de sa masse salariale aux dépenses de formation en 2007 garantit l’égalité d’accès des salariés à la formation professionnelle entre les femmes et les hommes. La formation professionnelle est un facteur clé de développement de l’égalité des chances dans l’évolution professionnelle tant pour le développement des compétences qu’au service légitime de l’entreprise. Aviva France s’engage à garantir l’accès aux formations managériales et diplômantes de l’Assurance aux femmes et tiendra compte de situations de parentalité. Aviva France poursuivra son engagement d’offrir à chaque collaborateur la possibilité de changer de fonction dans le cadre de la mobilité professionnelle et continuera à promouvoir les carrières féminines, comme elle a su le faire ces dernières années.