Aviva accuse une baisse de 11% des ventes long terme sur 9 mois

Le groupe d’assurances britannique Aviva a rapporté mercredi une baisse de 11% de ses ventes de produits d’épargne à long terme, mettant la situation sur le compte de “la prudence” de la clientèle, mais a montré de l’appétit pour d’éventuels rachats, les opérations d’assurance d’ING par exemple.

Ces ventes se sont montées à 27,102 milliards de livres (environ 30 milliards d’euros). Sur ce total, les ventes de produits d’assurance vie et de retraite ont baissé de 11% à 24,1 milliards de livres, tandis que les ventes de produits d’investisement ont baissé de 10% à 3,042 milliards de livres, explique Aviva dans un rapport d’activité.

Le directeur général Andrew Moss a estimé que les perspectives du groupe pour 2009 étaient “bonnes malgré la baisse des ventes due à la poursuite d’un comportement prudent de la clientèle”. Il s’est félicité du grand nombre d’initiatives prises par son groupe au cours des derniers mois, la dernière en date étant l’introduction mardi à la Bourse d’Amsterdam de sa filiale néerlandaise Delta Lloyd, quoique à un prix en bas de la fourchette estimée initialement. “Ces changements améliorent notre flexibilité financière et nous mettent en bonne position pour l’avenir”, a estimé M. Moss.

Un peu plus tard, au cours d’une conférence de presse téléphonique, il a souligné que son groupe “avait la capacité financière de réfléchir à des acquisitions”, mais qu’il comptait être “prudent et discipliné” dans son approche des rachats.

Alors qu’Aviva a décidé le mois dernier un repositionnement stratégique important sur l’Europe, M. Moss n’a pas exclu de s’intéresser aux opérations d’assurances d’ING, que le groupe bancaire néerlandais va devoir vendre en échange de l’aide d’Etat reçue pendant la crise.

M. Moss a par ailleurs considéré qu’il faudrait encore six à neuf mois pour que le comportement de la clientèle britannique s’améliore.

Aviva gagnait 4% à 394,50 pence mercredi au cours des premiers échanges à la Bourse de Londres, dans un marché en hausse de 0,48%.

Londres, 4 nov 2009 (AFP)