Aux cotés de l’UPA et l’APCM, La Maaf invite les auto entrepreneurs à la rigueur et à la vigilance

    Alors que l’UPA et l’Assemblée permanente des chambres de métiers continuent à demander des aménagements au régime de l’auto entrepreneur, MAAF Assurances, partenaire traditionnel de l’artisanat, entend faire preuve de rigueur et de vigilance à l’égard de ce régime. C’est ce que leurs représentants ont affirmé aux présidents de l’UPA et de l’APCM lors d’une rencontre au siège de l’UPA le 15 avril dernier.

    La Mutuelle rappelle ainsi qu’un grand nombre d’activités professionnelles au premier rang desquelles les métiers de l’artisanat, « nécessitent des qualifications poussées, reconnues et contrôlées ». Consciente des risques inhérents au régime de l’auto entreprise, MAAF Assurances incitera donc les auto entrepreneurs exerçant une activité artisanale à se renseigner auprès de leur chambre de métiers et de l’artisanat.

    De même, la mutuelle veillera à préserver la protection des consommateurs « en contrôlant scrupuleusement la qualification et l’expérience professionnelle des auto entrepreneurs ».

    Enfin, la MAAF a décidé à juste titre d’appliquer des tarifs d’assurances correspondant à la réalité du risque encouru, de sorte que les entreprises artisanales déjà cotisantes ne seront pas impactées par la prise en charge des auto entrepreneurs.

    Les représentants de l’artisanat, UPA et APCM, ont ainsi pu constater avec satisfaction leurs convergences de vues avec MAAF Assurances à l’égard du régime de l’auto entrepreneur.

    Selon communiqué