Australie : L’assureur AMP pourrait réviser son offre pour Axa APH

L’assureur australien AMP a annoncé jeudi qu’il songeait à réviser son offre pour s’emparer de son rival Axa Asia Pacific (Axa APH), filiale de l’assureur français Axa, après le rejet des autorités australiennes d’une offre concurrente de la National Australia Bank (NAB).

Le directeur général de AMP, Craig Dunn, a précisé que son groupe était en discussions « à haut niveau » avec Axa. En décembre 2009, le gestionnaire de patrimoine AMP avait mis au point avec AXA une offre de rachat de 11,49Mds de dollars sur Axa-APH, mais la NAB avait présenté une offre surprise d’un montant supérieur, finalement rejetée par les autorités australiennes.

Le régulateur australien de la concurrence (ACCC) a rejeté mi-avril l’offre de NAB estimant que la transaction porterait atteinte à la concurrence. Il ne s’était en revanche pas opposé à une reprise par AMP.

« Nous avons été ravis que l’ACCC ait décidé que notre proposition serait celle garantissant le mieux la concurrence dans le domaine des services financiers australiens », a ajouté M. Dunn. Le responsable a cependant jugé la transaction intéressante, mais pas une « nécessité absolue ».

Sydney, 13 mai 2010 (AFP)