Australie / Inondations : Les réassureurs commencent mal 2011

Le bilan des inondations en Australie s’alourdit de jours en jours. Difficilement chiffrables pour le moment, les dégâts vont forcément impacter les réassureurs.

A l’heure actuelle, les inondations continuent à dévaster le Queensland en Australie. Plus de 40 villes de la province sont submergées et coupées du reste du pays. La montée des eaux atteint 13 mètres par endroits et les dommages matériels et humains sont considérables. Il y a quelques jours, Le Figaro publiait une première estimation des autorités annonçant près 765M d’euros de dégâts.

Selon les prévisionnistes, les inondations pourraient encore durer un mois. L’État, qui a débloqué en urgence 1M de dollars australiens, en appelle à la générosité des concitoyens pour faire face au sinistre. Des fonds d’urgence pour les victimes devraient également être prévus rapidement selon Julia Gillard, Premier ministre d’Australie.

Les réassureurs de nouveau impactés

En début de semaine, Munich Re avait estimé le coût des dégâts des catastrophes naturelles de 2010, à 130Mds de dollars. Seulement, le réassureur allemand n’avait pas pris en compte les sinistres occasionnés par les inondations australiennes (voir notre article sur le sujet).

Les réassureurs seront évidements impactés par la situation, notamment les réassureurs européens selon JP Morgan. L’analyste estime les dommages pour les particuliers à près d’1Md de dollars australiens (soit environ 765M d’euros) pour le moment, dont la moitié prise en charge par les réassureurs. (Sources : Dow Jones Newswires).

Au niveau économique, les conséquences seront également importantes pour le pays. La perte en production de gaz et de charbon devrait atteindre quelques centaines de millions de dollars, et l’impact total est estimé à environ 0,6% du PIB sur une période de 12 mois.