Attentats de Paris : Les assureurs débloquent 1,2M d’euros pour les commerçants

L’AFA annonce que les assureurs ont pris la décision de créer un fonds d’aide doté d’1,2M d’euros destiné au commerçants impactés par les attentats de Paris.

Les assureurs mobilisent 1,2M d’euros pour soutenir les commerçants qui ont dû fermer boutique durant les quelques jours qui ont suivi les attentats de Paris et Saint-Denis. « Ceux d’entre eux qui ne disposent pas de garanties d’assurance les couvrant contre ces fermetures forcées se retrouvent aujourd’hui en difficulté financière », souligne un communiqué de l’Association française de l’assurance.

Les mairies de Paris et de Saint-Denis se voient ainsi chacune attribuer respectivement 1M d’euros et 200.000 euros à reverser aux commerçants identifiés. « Après la priorité donnée à la prise en charge et à l’indemnisation des victimes ou de leurs ayants droit par le fonds de garantie des actes de terrorisme (FGTI), les assureurs ont souhaité marquer leur solidarité envers les commerçants directement impactés par les attentats de novembre. La création de ce fonds d’aide exceptionnel va permettre de les accompagner dans la poursuite de leur activité professionnelle », déclarent Bernard Spitz et Pascal Demurger, respectivement président et vice-président de l’AFA.

De son côté la mairie de Paris avait déjà lancé des actions de soutiens aux commerçants en difficulté. Le Conseil de Paris avait ainsi débloqué 760.000 euros pour venir en aide à 19 commerces touchés par les attentats. 450 commerces des 10e et 11e arrondissements sont par ailleurs exonérés des droits de voirie pour une période de 6 mois. Enfin, les commerçants participant aux marchés parisiens, annulés après les événements de novembre, et abonnés sont exonérés des droits de place. Un geste évalué par la mairie à 150.000 euros.