Assurances IARD / Tarifs : Axa prévoit 4,5% de hausse en auto et 7% en MRH pour les particuliers

Could not resolve host: public.newsharecounts.com; Name or service not known

Axa France va augmenter ses tarifs en assurance auto de 4,5% en moyenne et de 7% en habitation, indices compris.

Premier assureur auto en 2009 en chiffre d’affaires (1,78Md d’euros), Axa se voit « contraint » d’augmenter ses tarifs auto pour l’année 2011. Dans une interview qui sera diffusée vendredi sur notre site, Jacques de Peretti, directeur général Particuliers / Entreprises chez Axa, explique que « sur les 9 premiers mois, la hausse de la charge sinistralité est de l’ordre de 2 points. Nous allons connaître la même situation qu’en 2009 avec un ratio combiné de l’ordre de 109% pour l’ensemble de la profession. Pour 2011, les assureurs doivent prendre en compte une situation qui s’est répétée sur 2 ans ».

Le sinistre de fréquence, n’a quant à lui pas baissé et les tarifs de l’assurance auto ont été tirés vers le bas pendant des années jusqu’à 2010, année des premières hausses. « Concernant 2009, on a connu une année abominable comme on n’en avait pas connu dans toute la décennie avec une hausse de 8% de la charge sinistre, de la fréquence et du coût moyen. Sur 2010, l’encaissement France augmentera de 2 à 3% (en assurance auto, ndlr) » précise Jacques de Peretti.

Forte hausse en habitation

Enfin, en habitation, il en sera de même. Indice de la construction compris, Axa prévoit une hausse moyenne de 3,3% (soit aux alentours de 7% avec l’indice de la FFB qui se situe au troisième trimestre à +3,7%), reflet des catastrophes naturelles et une nouvelle fois des sinistres récurrents qui n’ont pas baissé « dans le même temps, les vols, les bris de glaces et les incendies n’ont pas diminué » ajoute Jacques de Peretti.

Toutes ces données poussent donc Axa à hausser ses tarifs de façon assez importante, bien plus par exemple que les mutuelles sans intermédiaires en auto. La Macif et la Maaf ont en effet annoncé des tarifs en hausse plutôt modérées sur ce segment, mais comparables en habitation, hors indices.

Pour Axa, la solution en 2011 passera par une segmentation fine et une hausse des services pour séduire de nouveaux assurés, conserver les clients en portefeuille. En clair, suivre la ligne déclinée par le nouveau directeur général Nicolas Moreau.

Comments are closed.